Un "avant-après" spécial ! (ajouts de photos de l'immeuble des années 30)

Publié le par DAN

Les travaux de démolition des immeubles autour de la gare et des rues Magellan et Mallet, ont débutés ce mercredi 9 juin 2010. (D-12 sur plan)

Je vous en présente ici quelques clichés, avec des photos correspondant aux lieux avant démolition.

J'avais déjà évoqué ce pâté de maison ici avec l'hôtel du louvre et la gare.

 


 

série 7Une comparaison "provisoire" de cet" avant-après".  

Saurons-nous reconnaître cet endroit d'ici quelques mois ?

(photo du haut = 1 juin 2010, en dessous 9 juin 2010)

 


Cours de la république 9 juin 2010 (68)De la poussière il y en eu beaucoup  lors de cette démolition (9 juin 2010).


série 9Deux vues rares prises de l'immeuble de la rue Mallet.

(photo du haut 1 juin 2010, en dessous 9 juin 2010.)

 


Cours de la république 9 juin 2010 (80)

Une démolition impressionnante pour les témoins de la scène,

aussi bien sur le chantier lui même qu'au dehors sur le cours. (9juin 2010)



le 38

S'en est bien fini de la quincaillerie du 38 cours de la république. (9juin 2010).

 

 

 


série 4Vue depuis le cours de la république vers le nord.

Regardez bien les arbres sur la gauche, ils sont appelés à disparaitre d'ici très peu de temps.

(photo du haut = 24 octobre 2009, en dessous 9juin 2010.)


 



série 6Au niveau de l'ex numéro 32 du cours de la république. (photo du haut 24 octobre 2009, en dessous 9juin 2010).

 


rue Magellan 1-06-2010 (8)L'immeuble des années 30 avant sa démolition (1 juin 2010)


 

Travaux-CDLR-1 0002Après sa démolition (mardi 15 juin 2010.)

 


1-06-2010

Photo prise du fond de la rue F. Mallet 1 juin 2010

 


16-06-2010 (1)

Le même point de vue le 16 juin 2010.

 


 

années 60Pour terminer, une vue aérienne des années 60 où l'on se rend compte des transformations qui ont déjà eu lieu dans ce quartier.

 

 

 


 

Commenter cet article

tce76 22/06/2010 23:18



Ca alors!


La quincaillerie "Georger" est rasée?


C'est vrai qu'il y a quelques semaines que je ne suis passé cours de la république, et que le secteur était depuis longtemps prévu à la démolition, mais là...!



DAN 22/06/2010 23:32



Bonsoir Thierry. Eh oui, plus de quincaillerie... tout du moins de ce coté ci du cours de la république, car depuis pas mal de temps, sans doute averti de cette
démolition, il a ouvert une nouvelle boutique presque en face au 35 cours de la république au carrefour avec la rue de la Pérouse. Mais il est vrai qu'il faut faire "gaffe" au Havre, les
démolitions vont bon train et on n'est pas sûr de retrouver la même chose après des vacances


Bonne fin de soirée Thierry



catiopine 21/06/2010 19:54



Bonsoir Dan,


Merci vraiment pour ces photos. Ca fait tout drôle de voir ce vide à la place de ces bâtiments que j'ai toujours connus.


Un nouveau chantier se prépare. En effet, j'ai entendu dire que prochainement devaient être démolies les Halles Dresser, Boulevard Whiston Churchill. Le spectacle devrait être impressionnant
(tant au niveau du chantier que du résultat).


Merci d'avance, pour le cas où tu envisagerais de nous faire partager un nouvel épisode du chapitre : "démolitions : suite et fin". D'ailleurs, je pense qu'il aurait mieux fallu appeler ce
chapitre "démolitions : suite", car d'autres (utiles ou moins utiles) sont à venir.


Bye. (Catiopine) Agnès



DAN 21/06/2010 20:13



Bonsoir Agnès. Pas de quoi pour les photos .


Pour les halles Dresser il suffirait que je sois prévenu à temps pour faire des clichés comme ceux de cet article. Car la plus grande difficulté pour moi c'est
d'être prévenu à temps.


Sinon, je vais "fermer" le blog jusqu'à mi-septembre, car je vais prendre quelques congés en juillet, et, au mois d'août, j'irais peindre quelques toiles sur la
digue promenade du Havre (si le temps veut bien être de la partie bien sûr)


Alors si cette démolition intervient avant le 7 ou 8 juillet et si je suis prévenu à temps,  je pourrais envisager ce reportage.


En attendant je te souhaite une excellente soirée !



UnHavrais 17/06/2010 19:44



En parlant de ruines... Place de l'Hotel de ville, devant le Quick, a été cresé une tranché pour, je pense, changer les canalisations, et l'on peut voir des briques et autres matériaux des
anciens immeubles...



DAN 17/06/2010 20:09



Bonsoir "Unhavrais". Oui j'ai eu la curiosité de regarder et de photographier cette tranchée ainsi que celle de l'avenue Foch et du cours de la république. J'ai
ainsi pu voir  les niveaux anciens de la ville mais c'est surtout avenue Foch que c'était  bien visible. Là le niveau de l'ancienne avenue est nette, non loin de l'hôtel de ville, car
plus bas ce n'était plus l'avenue Foch, suite au décalage qu'a fait A. Perret. Merci du renseignement car j'aurai pu tout aussi bien raté cet événement. Je parcours la ville en tous sens et
surtout aux abords du chantier du tramway, où, c'est là que ce font les principaux travaux en ce moment.


Bonne soirée "unhavrais" !



marc georges 17/06/2010 19:09



Bonjour,


Retour sur la manufacture des tabacs. Le premier propriétaire fut "LA COMPAGNIE DES INDES", mais antérieurement, ce local était une salle de jeu de paumes.


Vers quelle époque, cela existait-il ? A quelle date la compagnie des Indes a-t-elle acheté cette salle de jeu. La manifacture des tabacs était située rue de BRETAGNE, mais depuis quand cette rue
poirte ce nom, avant l'arrivé des Bretons, comment s'appelait-elle ?


Voilà le genre de questions que l'on se pose quand on lit certains articles de presse qui sont d'un imprécision notoire.


A bientôt,


Marc Georges.



DAN 17/06/2010 19:27



Bonjour Marc Georges. La compagnie des Indes s'installe rue du grand croissant en 1661. Cette rue du grand croissant deviendra la rue de Bretagne le 14 février
1923,  suite à la demande de la Société amicale des bretons du Havre. Elle est classée voie publique le 30 novembre 1959.


Voila Marc ce que je peux te dire à ce propos de cette compagnie et de cette rue de Bretagne.


Bonne soirée et à bientôt Marc ! 



Claude 17/06/2010 12:59



Vétusté....Ruine...!!


Dois je te rappeler Dan que tu es plus jeune que moi....alors cherchez l'erreur.



DAN ET NICEPHORE 17/06/2010 13:35



L'erreur c'est moi on me l'a souvent dit  ! 


Heureusement que, vu votre soit-disant état de vétusté, on ne vous abat pas comme les
immeubles anciens ! (javoll mein führer !)


Oberstudbahnführer Nizévor



FAH 17/06/2010 11:39



Réponse à Claude:


Vous déplorez la démolition en cours des petits immeubles du Cours. Je suis d'accord, mais architecturalement "ils ne cassaient pas des briques", leur valeur est sentimentale. Il en va autrement
pour le grand, à la façade et ornements soignés (surtout la porte principale), mais comme vous le dites, pas dans l'alignement. L'extérieur est beau, certes, mais l'intérieur? Il a peut-être
besoin d'un sérieux lifting?  qu'on sait faire maintenant, il y a des exemples, notamment sur le bd de Strasbourg.


Mais, c'est un caractère propres aux nouvelles générations, il faut "améliorer" le paysage urbain, et je pense, tout bien pesé, que l'endroit aura meilleure allure, si on prend soin de marier le
nouvel immeuble à ceux du cours de la Barre


Amicalement, FAH



Nicéphore & DAN 17/06/2010 12:12



Bonjour et merci F.A.H. pour cette réponse à Claude. S'agissant des immeubles construits après guerre il ne fait aucun doute que ceux-ci n'étaient pas très beaux et
ne représentaient pas quelque chose d'original. Sinon pour les reste je ne vais pas réitérer mon précédent commentaire.


Bonne journée F.A.H.



Claude 17/06/2010 10:50



Bonjour Dan,


Je ne me suis pas encore exprimé sur cet excellent reportage que tu nous a proposé ( avec ajout de photos selon l'évolution ) de cette destruction en cours "de la République"
bien sûr.


Ce n'est pas faute de te consulter tous les jours, et au regard des nombreux commentaires j'en retiens deux qui sont tout à fait dans ma vision des choses : à savoir Nicéphore et
Jps.


En effet si le reportage est bon puisqu'il relate la réalité des choses sur le terrain au jour le jour avec ton oeil de témoin; c'est la finalité de cette opération que je
déplore....quand on sait et il ne faut pas se le cacher le but réel de ce nettoyage par le vide...


Pour moi le prétexte "vétuste" ne tient pas...(quand on veut se débarrasser de son chien on dit qu'il a la rage..!) en effet des immeubles anciens témoins du passé ça se "restaure", ça se
"rénove", ça se "réhabilite"...mais ça ne se détruit pas .


S'il fallait détruire tous les immeubles " dits vétustes " du Havre...nombreux seraient ils hors du périmètre PERRET, par exemple du côté du quartier St Vincent ou bien du côté de
l'observatoire ( rues Malherbe, Cassard, Zurich et autres ) où il arrive encore de trouver les "cabinets" au fond de la cour.


Qu'on ne vienne pas me dire que cet immeuble des années 30 ou bien l'immeuble où était la quincaillerie étaient vétustes....ce dernier a été construit après guerre dans les années 50/60
je ne me souviens plus exactement, mais je l'ai vu construire..( suis-je vétuste moi aussi..?  quoique..! peut-être que les plus jeunes le pensent)


Quant à l'immeuble situé plus haut, il ne faut pas se leurrer..c'est reculer pour mieux "sauter"...il y passera aussi un jour ou l'autre pensez donc..il n'est pas dans
l'alignement.......(alignement de quoi..? vous m'avez compris)


Bonne journée.



DAN ET NICEPHORE 17/06/2010 12:05



Bonjour Claude. Tout à fait d'accord avec toi en ce qui concernant le mot "vétuste" car à partir de là on aurait pu dire, la maison de l'armateur est "vétuste",
l'abbaye de Graville est "vétuste", et même si je pousse le raisonnement, la porte Océane est vétuste puisqu'il a fallu rénover les bâtiments nord de l'avenue Foch l'année dernière. Non ce "prétexte "ne tiens pas aux yeux de qui sait regarder. Bien sûr il faut redonner un coup de jeune à ce quartier,
c'est indispensable, mais on aurait pu le faire sans tout casser comme maintenant. Il ne faut surtout pas opposer les tenants du patrimoine aux tenants de la modernité. Les deux peuvent très bien
cohabité comme on peux en voir des exemples à Rouen pour ne citer que  cette ville. Moi qui parcours la France en tous sens, il y a peu de ville où le patrimoine est sacrifié à la modernité
hormis une gêne flagrante. Mais ici certaines de ces maison gênaient qui ou quoi ? C'est presque une "maladie" Havraise que de vouloir tout détruire pour de reconstruire, il est vrai que le passé
de notre ville est émaillé de destructions, mais est-ce une raison pour continuer dans ce sens ?


Quant à l'immeuble qui se trouve au 48 cours de la république, ce n'est pas maintenant, que tout est cassé, qu'il faut y penser. Il fallait y penser avant, dans une
réflexion qui aurait englobée tout ce secteur et  en tenant  compte des rénovations nécessaires et des constructions elles aussi nécessaires. Maintenant il est trop tard pour cet
immeuble vu sa position cela en fait une cible toute trouvée pour le démolir, car il dépassera largement sur l'alignement "gare - université". Sur le "mini sondage" que j'ai pu effectuer ces
derniers jours avec les personnes venues assistées à la démolition, toutes ou presque pensent que le 48 disparaitra à plus ou moins longue échéance. Ce n'est que l'avis de non spécialistes mais
parfois vox populi n'a pas tort !


Quant à ta "vétusté" moi je passe pour une ruine alors.......


Bonne journée Claude





HUGH ! HUGH !  Le grand Sachem a parlé ... (et bien d'ailleurs, belle synthèse)


NICEPHORE



FAH 16/06/2010 11:16



Un peu de gaieté dans cette tristesse: la vache qui regarde cet évènement!


FAH



DAN 16/06/2010 12:00



Tu as eu la même pensée que moi quand j'ai fait ces clichés, heureusement ce n'était pas une pub pour la vache qui rit  ? 


@ + F.A.H.



FAH 16/06/2010 11:13



Bonjour Dan,


Emouvant...


Puis-je te suggérer, pour l'avenir, de dater tes photos actuelles, une seule l'est dans ton reportage sur la démolition du Grand Dépot. Je pense qu' elle n'a pas été faite en un jour, on pourrait
ainsi mieux voir la progression ... vers le néant...


A bientôt!


FAH



DAN 16/06/2010 11:58



Bonjour F.A.H. Exellente idée auquel j'aurais dû penser plus tôt, je vais reprendre les légendes des photos pour les dater exactement.


Merci pour ce précieux conseil F.A.H et bonne journée.



phyll 16/06/2010 11:12



salut monpote,


je comprend l'émotion de Jean Pierre (JPS) et de son papa !!! ça doit faire quelque chose quand même de voir "ça" ....


ps: lundi soir j'avais encore le goût de la poussière qu'on a respiré !! étrange sentation !!


à+ ! ,o)



DAN 16/06/2010 11:54



Salut "monpote". Hier avec l'ami googoo nous avons eut droit au "bain de poussière" également. Quant au père de jps je me met un peu à sa place et ça ne doit être
facile de voir un pan de sa propre histoire partir  en poussière, j'imagine très bien ce que cela ferait si on agissait ainsi avec la maison où je suis né et vécu plus de 30 ans. Et comme tu
le dis, on a l'"odeur" de la poussière dans le nez même des heures et douches plus tard !


Bonne journée poto !



buddy2259 16/06/2010 11:07



Très grosse et très belle série de photos  sur la démolition de se secteur rien ne t'a échappé et en plus avec le chef de chantier dans ta poche et l'ami Phyll en renfort
!!!!


Concernant les arbres du cours de la république regarde le post de Claude de cette nuit ,la chose est déjà bien avancée .


Bonne journée Dan !



DAN 16/06/2010 11:49



Bonjour Buddy. Il y a encore 2 maisons debouts qu'ils démoliront la semaine prochaine. J'espère pouvoir être là quand il cela se produira, pour avoir le dossier
complet. L'ami Phyll était en renfort et ça ma, permis d'attendre les évènement en agréable compagnie.


Quant au reportage de Claude je l'ai vu et commenté, on peut dire que ça bouge au Havre en ce moment !


Bonne journée Buddy ! 



jps 15/06/2010 23:50



Par le diable Rufnak et la clique démolisseuse, z'ont foutu par terre la maison (le dernier immeuble rouge) de mon papa de 83 ans,..Peux-tu me donner les photos, Saint Dan, par pitié ou par
humanité? je n'ai pu me rendre sur place, à mon grand dam...Que dire de plus ? un pan de vie qui s'efface...


Amitiés terrassées...



DAN ET NICEPHORE 16/06/2010 07:50



Bonjour Jean-Pierre. C'est plus qu'une photo qu'il faut que je te donne, c'est le dossier complet où tu fera ton choix. Pour cela je vais graver et te donner un CD
où toutes les photos seront dessus, car j'en ai fait plus de 300, j'enlèverais les doublons quand même, même les triplons parfois, et ça te fera un dossier plus "digest". J'en ai prise également
à l'intérieur, et, comme tu as pu le constater, du dernier étage. Alors il faudra par mail que l'on se recontact afin de trouver un créneau pour se voir. Sinon, cet immeuble était encore très
habitable encore, mais il aurait été tout seul au milieu de je ne sais pas trop quoi à l'avenir. En attendant et pour te faire patienter je t'envoie dans la journée par mail une ou deux (elles
sont lourdes) photos de cet immeuble.


Amitiés "constructives"


Bonjour jean pierre, enfin quelqu'un qui ne se rejouit pas de la destruction du quartier ! et pour cause, puisque des souvenirs sont attachés à cette maison en
particulier. Table rase ... table rase ... tel est le lancinant slogan qui est décidement attaché à notre cité !


Amitiés, NICEPHORE



Googoo 15/06/2010 20:14



Après avoir mangé des kilos de poussière, rien de mieux qu'un diabolo grenadine et d'un demi citron... Promis Dan demain j'ammène la lime, le marteau et un chasse goupille et on va se les avoir,
ces deux clanches...


 


Bonne soirée l'ami...


 


PS : j'ai pas perdu au change, en reppartant de chez toi je suis tombé sur une ancienne machine a coudre SINGER à pédale dans son meuble en bois, assortie de son mode d'emploi... J'ai pas trainé
à l'emmener... Si tu connais un preneur...



DAN 15/06/2010 20:32



Bonsoir Googoo. Dis donc, ça porte bonheur de venir voir le "père DAN". Non je ne connais pas de preneur pour une telle machine, mais je pense que tu trouveras une
personne intéressée  assez facilement.


Sinon, voila une agréable journée passée en agréable compagnie, et demain matin, après avoir porté mon véhicule au garagiste, je passe par ce chantier, et comme dit
l'autre "on l'aura cette foutue clanche".


Bonne soirée Googoo !



eva baila 15/06/2010 18:40



Je suis assez surprise que l'on démolisse ainsi à tour de bras sans même savoir ce qui va remplacer...(mais peut-être n'ai-je pas tout compris ! Pauvre Havre qui semble voué à la destruction
partielle, toujours recommencée ...) ça laisse assez perplexe...


Amitiés Dan (et Nicéphore !) 



DAN ET NICEPHORE 15/06/2010 19:10



Bonsoir Eva. Il y a quelques constructions de prévues comme l'implantation de Centre Communal d'Action Social. Il y aura une partie soumises à appel d'offre pour les investisseurs
potentiels qui pourraient y construire hôtels et commerces.


Mais c'est vrai qu' au Havre on  a la "démolite" aigüe", ici hormis le dernier immeuble de 1930, le reste ne représentaient pas un témoignage unique du passé de
la ville, mais comme je suis un "vieux" nostalgique" j'ai toujours un peu de mal à voir partir ces témoins du passé, qui, pour moi, est aussi un peu le mien évidement.


Bonne soirée Eva


Bonsoir Eva, oui au Havre, on aime bien casser des briques, et quand on est fatigué, on fait appel à nos amis anglais qui sont alors, toujours heureux de nous aider
... Merci bernard * !


Bien cordialement


NICEPHORE


* Sir bernard Montgomery, adepte du " carpet bombing "



gl 15/06/2010 17:49



Voilà de la démolition en direct et ce n'est pas fini je pense car je t'ai vu fureter cet après midi aux abords du chantier.


Disonq qu'actuellement on en est au "avant-pendant", le "après" viendra complèter le reportage !



DAN 15/06/2010 18:59



Bonsoir GL. C'est du "presque" direct en effet, et pour ne pas en louper un morceau j'y suis du matin au soir ce qui engendre quelques retards dans mon travail au
quotidien. Il reste la partie la plus ancienne à démolir mais les gars du chantier m'ont indiquer que cela ne se ferait pas aujourd'hui mais "peut être" demain quand les conduites de gaz seront
sécurisées, et franchement je préfère. 


Pour "l'après", c'est moins grave puisque qu'on met beaucoup plus de temps à démolir qu'à construire, mais là, je ne t'apprends rien.


Bonne soirée GL.



Didier 15/06/2010 16:00



L'hôtel d'Yport va disparaitre, et pourtant il avait sa petite allure, tout comme aura disparu le café de Fécamp, et puis cet hôtel fut un refuge amoureux dans ma jeunesse, pas que du sordide
dans l'histoire de cet hôtel.



DAN 15/06/2010 18:51



Salut Didier. J'ai fait un tour du coté de cet hôtel d'Yport. Le bâtiment principal étant en retrait par rapport au cours de la république, et l'entrée en étant
condamnée, difficile de se rendre compte des lieux. Il n'empêche que j'ai quand même "mitraillé" cette partie du cours, et même été au delà dans la rue Haudry, pour voir où débouchera cette
nouvelle rue. Bref, j'ai fait des provisions" d'avant", quant à "l'après" on attendra encore un peu.


L'histoire de cet hôtel doit être à l'image de la vie avec ses hauts et ses bas, et parfois avec ses histoires d'amours ou ses histoires sordides. On pourrait
conclure en disant "c'est la vie".


Bonne soirée Didier !  a






François 15/06/2010 14:37



Effectivement en 1843, le site sur la commune de Graville était trés agricole comme on peut le voir sur le site de la mairie du Havre http://geo.ville-lehavre.fr/GEONET/ sur lequel on peut entre autres choses consulter le plan de 1843.



DAN ET NICEPHORE 15/06/2010 18:42



Salut François. J'ai essayé de voir ce plan de 1843, mais n'ai pas réussi à l'ouvrir.  Mais je pense que celui de 1870 ne doit pas être très différent de celui
que tu m'indiques.


En tous cas merci pour le lien je vais aller l'explorer un peu mieux et essayé de me débrouillé avec la manipulation d'internet car, il faut bien le dire, je suis
très peu doué pour ça.


@+ François ! 


Mon cher Dan, tu n'est pas le seul. La navigation dans le site de la mairie est assez exaspérante, en fait on a beaucoup de mal à obtenir les cartes ou plan demandés
!


Heureusement que notre site est beaucoup mieux fait !  En tout cas, merci françois pour le tuyau.


Bien cordialement


NICEPHORE



François 14/06/2010 21:33



Juste une petite question : Quels batiments pouvaient-t-il y avoir sur ce paté de maison avant ceux du 19e et du 20e ?


Dan continue courageusement !  tu es vraiment l'Atget havrais du XXI siècle



Nicéphore & DAN 14/06/2010 22:57



François.


Avant 1847, date de l'implantation du "débarcadère", qui deviendra l'emplacement de notre gare actuelle, il y avait des champs et des patures avec quelques bâtiments
agricoles. La ville s'est étendue à partir du moment ou l'on a démoli (déjà) ses remparts. Avec la gare, cet ilot s'est couvert de bâtiments en rapport avec le chemin de fer (visibles sur le plan
de 1870), avec notamment des hôtels comme on peut le voir sur mon article "les trois gares". D'ailleurs, la maison qui a abrité le magasin "AU GRAND DÉPÔT" a été construite en 1860. Donc peu de
temps après le premier embarcadère de chemin de fer.


Quant à Atget, d'accord, mais à condition de ne pas finir comme lui, c'est à dire ruiné !


Bonne fin de soirée François ! 


Salut francois, non, ce n'est pas une petite question car elle est en effet fondamentale. Qu'est ce qu'il y avait avant ? eh bien, rien ou presque. Le Havre, suite à
la révolution industrielle du milieu du 19ème siècle, a littérallement explosé. Petite bourgade de moins de 10 000 habitants avant 1840, a décuplé sa population et sa superficie en quelques
décennies.


Bien cordialement


NICEPHORE



Papy Scham 14/06/2010 21:21



En tout cas très bien réussi cet "avant-après  " spécial. Je suis toujours admiratif de ta façon de nous relater tous les changements ou bouleversements que subit ta ville. Chapeau bas !
(même si je n'en porte pas). ;-)


Cordialement



DAN 14/06/2010 23:04



Bonsoir Papy Scham. Cet "avant-après" n'est que partiel, puisque l'on ne sait pas encore ce qui sera construit exactement à cet endroit. Quant à relater tous les
changements de la ville en ce moment, c'est un travail difficile car il y a, (rien qu'en ville basse), un vingtaine de chantiers de constructions, et je n'ai peut être pas tout vu. Alors question
retraite.....


Bonne fin de soirée Papy Scham



François 14/06/2010 09:11



Re-bonjour Dan,


Comment vas-tu depuis ce matin ?


Encore un pan de l'ancien Havre qui disparait, c'est un peu dommage pour l'immeuble art déco plutôt beau mais on peut imaginer qu'il ait fallu démolir quelques batisses plus anciennes encore
pour le construire.



DAN 14/06/2010 12:13



ReFrançois ! La pluie a interrompue mon attente devant cet immeuble, et Phyll m'a
reconduit à la maison. Sinon il y a un bon quart de la maison qui est parti en poussière, comme tu peux le constater sur cette photo !





@+ François



C@t 14/06/2010 00:15



Bonsoir DAN,


Les démolitions vont bon train au Havre, lorsque je reviendrai, je ne reconnaitrai plus rien heureusement que j'ai un GPS, ou bien je connais quelqu'un qui fera un excellent guide
!   Espérons que ce qui sera construit à la place ne sera pas seulement des immeubles sans âmes de béton et
de verre...


Bonne journée DAN, [je commence encore par bonsoir et finis par bonne journée ! ;-) ]



DAN 14/06/2010 07:15



Bonjour C@t. Je crains hélas, que les constructions qui viendront ici ne soient comme toutes les autres que ce siècle à produit, c'est à dire verre et béton comme tu
le dis. Ce n'est pas que ces matériaux soient moches, ou laids, c'est simplement que la rentabilité à "mangé" le talent des architectes. Donc il faudra "faire avec".  Attendons donc (pas
facile à dire ça) de voir ce qu'il y aura en lieu et place.


Bonne journée C@t



Roro 13/06/2010 22:22



Rassure moi, ils n'ont pas détruit un monument historique cette fois ?


 


 



DAN 13/06/2010 23:01



Salut Roro. Non, mais tout dépend de ce que l'on appelle "historique". Tout ce qui nous vient du passé est forcément historique, n'importe quel objet maison immeuble
et j'en passe, devient "historique" à partir d'un certain moment. Ici, il n'y aurait que l'immeuble rue Frédéric Mallet qui pourrait être appelé historique, car il s'agit d'un bel exemple de
construction du style "art-déco" (années 1930) qui, au fil des années voit ses "représentant disparaître un à un. Alors là oui, il y a Histoire, mais habiter un tel immeuble au milieu de "nul
part, car il resterait seul, peut-on dire que ce soit plaisant pour ses occupants ?


Voila tout le dilemme s'agissant des maisons anciennes au Havre. Je reviens d'un voyage où certains édifices côtoient le monde moderne, sans que ces édifices ne
dépareillent l'environnement urbain. Et quand on sait que ces édifices ont été construits du temps de François 1er, ça laisse rêveur !


Bonne fin de soirée Roro !



catiopine 13/06/2010 19:42



Bonsoir,


Que l'hôtel d'Yport disparaisse est vraiment une très bonne nouvelle. Tout d'abord cette nouvelle rue va apporter un peu d'air dans un quartier qui en a bien besoin d'aération (j'y ai vécu 5 ans
; c'est très spécial l'ambiance...). De plus l'hôtel d'Yport était un endroit sordide (je n'exagère pas) entaché d'un passé atroce : une mère s'y était réfugiée pour y dégommer ses deux petits
gosses. Donc, table rase sur l'hôtel d'yport !!! les actuels et anciens habitants de ce quartier ne peuvent que s'en réjouir.


Catiopine (Agnès).



DAN 13/06/2010 22:47



Bonsoir Agnès. Il est certain que l'on ne peut garder un tel hôtel. Mais ma curiosité n'a pas encore été assouvie car je n'ai toujours pas pu voir où se situait cet
immeuble. D'une façon générale, le cours de la république avait besoin de "redorer" son image, qui, au sortir de la guerre était déplorable. Faire le cours était une injure pour certaines
personnes. Avec ces travaux et ceux qui suivront si ce cours pouvait devenir synonyme de convivialité et de sécurité là, les investisseurs auront gagnés leur pari et nous une artère où il pourra
faire bon se promener Laissons donc l'avenir répondre à cette attente !


Bonne fin de soirée Agnès !



geo 13/06/2010 11:04



Concernant l'immeuble situé à l'angle de la rue Turgot, il était prévu à l'origine de le détruire. J'ai vu plusieurs versions de plans, l'un ou il était encore là, l'autre ou il n'était plus là.
Heureusement c'est la première version qui à été retenu.


La conservation de cet immeuble ne dépend absolument pas du tramway, puisqu'il passera juste à côté. Celà depend des batiments qui seront construits à la place de l'Ilot Turgot Magellan.
Seront-ils alignés sur la Gare ou sur l'immeuble en question ??? Rien est encore décidé.


Si ils décident d'aligner le Cours de la République, on pourrait alors envisager de déplacer l'immeuble sur rails comme ca a déjà été fait pour l'immeuble Dassault sur les Champs Elysées. Je ne
sais pas quel est le cout de ce genre d'opération ?



DAN 13/06/2010 22:34



Bonsoir Geo. C'est le point sur lequel je m'interroge le plus,car cet immeuble va être très en avant vers le cours une fois l'ilot démoli. C'est un fait qu'il ne
gênera pas le tramway, je pense que tu as fourni un élément de réponse très probant à savoir que le jour où ils dévoileront leur projet d'aménagement de cet ilot, on verra si celui-ci sera aligné
ou non entre gare et université. Voila qui promet encore de belles discutions. Quant à déplacer cet immeuble sur rails, comme on peut le voir parfois aux U.S.A., là, je pense que sont coût en
fera reculer plus d'un, mais s'est on jamais ?


Bonne fin de soirée Geo !



niavlys LH76 12/06/2010 22:21



Heureusement que les photos existent et que les photographes Havrais sont sur le terrain en permanence pour garder la mémoire des choses. J'ai vu evidemment ces démolitions, circulant dans la
ville en tout sens, et j'ai peu de regret de voir ces immeubles pas très beaux disparaitre. En même temps c'est un peu de la mémoire Havraise qui disparait dans la poussière, la ville changeant
de visage à la vitesse grand V. Il est évident qu'il faut moderniser et détruire les batiments vétustes pour donner à la ville un air jeune et moderne. Espérons que les batiments de caractères
seront épargnés.



DAN 12/06/2010 23:06



Bonsoir niavlys. Tu résumes très bien les commentaires fait à propos de ces démolitions, avec d'un coté une modernisation nécessaire et de l'autre un bout de mémoire
qui part en poussière. Il est certain que s'ils faisaient ça sur toute la ville il y aurait de quoi s'inquiéter, car la "tendance" actuelle est plutôt à la démolition. Espérons que celle-ci ne
concerne que les bâtiments sans caractère et vétustes comme ici.


A l'opposé Je pense aux bâtiments anciens mais qui semblent abandonnés de nos élus et qui représentent le passé de notre cité, comme le cercle des officiers mis en
vente il y a peu. Espérons, là aussi, que le, ou les repreneurs  seront sensiblent au caractère historique de ces constructions anciennes.


Bon dimanche niavlys !



geo 12/06/2010 14:18



L'immeuble Art Déco de la rue F Mallet et en effet un bel immeuble. Malgré celà, il se serait retrouvé tout seul au milieu d'un no man's land. Je pense qu'à terme la rue Frederick Mallet va
totalement disparaitre. Il y'a des enjeux très importants dans ce secteur avec l'arrivée du TGV (et l'extension possible de la Gare).


PAr contre nous pouvons nous rejoir que l'immeuble situé à l'angle de la rue Turgot soit conservé !


Toujours à propos de démolitions, le 27 Cours de la République va disparaître. Il s'agit de l'ancien Hôtel d'Yport. Une rue va être percée pour relier le Cours de la République à la Place Danton.
(Ceci dans le cadre du plan de rénovation du centre ancien).



DAN 12/06/2010 14:31



C'est vrai qu'habiter un immeuble si beau soit-il au milieu de "nul part ", n'est pas la panacée en matière d'urbanisme. L'immeuble à l'angle de la rue Turgot est un
"gros morceau", et du fait qu'il ne soit pas dans l'alignement entre gare et université me fait craindre un peu pour son avenir. Mais bon, on
verra bien !


Quant au N° 27 j'irai y faire un tour, histoire de fixer sur la pellicule ce morceau d'histoire Havraise. Merci du renseignement Geo !



geo 12/06/2010 13:12



@Nicephore:


Je ne suis pas d'accord sur toutes les démolitons, mais il faut bien avouer qu'on ne pouvait plus rien tirer de cet ilot. Ce n'était pas très beau.


Quand aux arbres, ca fait effectivement mal au coeur. Mais au final il y'en aura plus qu'avant.



Nicéphore & DAN 12/06/2010 13:31



Pour les arbres, ça ce n'est pas trop grave, car ça repousse, et je t'ai donné mon sentiment à propos des démolitions dans ma précédente réponse, pour le reste je
laisse nicéphore te répondre


DAN.


Salut geo,


Evidemment, je suis d'accord avec vous que le quartier était, et est encore plutot sordide, et, ce qui viendra à la place, ne pourra pas être pire ! Mais les arbres,
mince alors, leur croissance est tellement lente que, pour en retrouver d'une telle taille, il va falloir attendre pas mal de décennies...


Merci géo pour la pertinence de tes coms


Bien amicalement


NICEPHORE



marcopolo76 12/06/2010 12:51



Salut Dan


C'est pas mal  "archiviste mobile"  tu vas finir par être populaire auprès des entreprises de démolitions ou de constructions ....!


Pour rejoindre certains commentaires...un coup de renouveau dans le coin sera peut être un peu plus attirant...!


Bon week end


Marco 



DAN 12/06/2010 13:29



Bonjour Marco. Oui c'est vrai qu'un coup de neuf n'est pas superflu dans ce secteur, mais comme je l'ai dit à Geo, l'immeuble de la rue Frédéric Mallet je l'aurai
bien imaginé en restauration mais bon, on va encore dire que je m'attache trop au passé" ce qui n'est pas tout à fait faux !


Bon week-end Marco !



geo 12/06/2010 11:34



J'y étais également, je rentrai du travail. On a du se croiser !


ENFIN je dirai !!! Ce sont des destruction que nous ne regretterons pas.


Ce sont aussi les premiers travaux "spectaculaires" en vue de l'arrivée du Tramway. A terme, un hôtel et des bureaux devraient y être construits. De quoi redonner un peut de classe et
d'esthétisme à cetet artère un peut désuette.


Concernant le Conservatoire et l'Université, se sont des batiments que j'apprécie. Ils donne une touche de modernité à ce secteur. Le problème c'est que derrière, il reste encore beaucoup à
faire. C'est un paysage en perpetuel renouvellement.


 


Bravo pour tes photos prises depuis le grand immeuble de la rue Fontaine La Mallet. Ce dernier va disparaitre certainement la semaine prochaine.


 


@+ Geo



Nicéphore & DAN 12/06/2010 12:59



Du passé faisons table rase ... ! haro sur les vieux immeubles (parfois vétustes) et sur les platanes centenaires ... Tout doit disparaitre au profit du dieu "Tram"
dans un gigantesque holocauste urbanistique.


Bah ! il parait que c'est la panacée du transport en commun de demain !


NICEPHORE


Salut Geo. Oui, on a du se croiser effectivement, moi j'étais dans le périmètre du chantier lui même avec le responsable de celui-ci. C'est vrai et je l'ai écris
dans un commentaire précédent, que ces maisons n'ont pas un caractère particulier, sauf peut être celui de la rue  Frédéric Mallet qui est représentatif de l'Art Déco des années 30. Celui-là
"peut être" aurait-il pu être préservé ? Mais la décision a été autre, et ce n'est pas moi qui pourrai y changer quoi que ce soit.


Bon week-end Geo !



marc georges 12/06/2010 10:57



Bonjour,


Merci pour le commentaires sur le "ROYAL" qui n'était pas de Luxe


Encore un morceau du "COURS NAPOLEON III" qui disparait, bientôt, il ne va plus rien rester d'historique dans cette vaste avenue, qui peu à peu perd son ame (c'est pas le batiment du
conservatoire - côté cvonserve et boîte, c'est pas mal - qui va remonter le niveau). On voudrait lui en forger une nouvelle, mais cela ne se fait pas en cinq minutes, pourtant "LE BOUQUINISTE"
doit en savoir quelque chose.


Il n'y a pas à dire, à chaque fois que je rentre au Havre, il y a toujours quelque chose qui m'étonne....... Suite du commentaire à mon retour de Caen où des souvenirs du "ROYAL" seront exposés.


Marc Georges.



DAN 12/06/2010 11:12



Salut Marc Georges. De rien pour le commentaire sur le royal J'espère que l'on pourra
voir cette expo au Havre ?


Quant au cours de la république, c'est vrai que dans quelques années on ne le reconnaitra plus. Pour les bâtiments de l'université je laisse à nos descendant le soin
de juger de sa "beauté", car ceux de ma génération n'en voient pas l'esthétisme. Ce n'est qu'une fois tout terminé que l'on pourra dire si cette artère a retrouvé une âme ou pas, bien que, étant
jeune, cette âme n'avait pas la meilleure des réputations au Havre, mais c'était une autre époque...


Bon week-end Marc Georges !



FAH 12/06/2010 09:43



Bonjour!


Bien que cet immeuble n'ait rien de remarquable, cela fait mal de le voir tomber, et particulièrement le Grand Dépot à côté où j'avais acheté des verres à pied pour remplacer ceux de mon service.
A la place nous aurons du beau verre et béton sur X étages... Chaque génération remodèle la ville à son image. Nous aimons la grandeur.


FAH



DAN 12/06/2010 10:01



Bonjour F.A.H. Toutes destructions étant irrémédiables, et sachant qu'on ne les reverra plus jamais, c'est toujours avec un pincement au cœur que l'on assiste à ces
démolitions  d'immeubles. Même si ces maisons n'avaient rien de remarquable du point de vu architecture, ils ont été qu'on le veuille ou non,  tes témoins d'une partie de notre vie. Et
ça personne ne nous le démolira !


Bon week-end F.A.H.



JMH 12/06/2010 09:17



Bonjour Dan. Merci pour ces photos.J'ai particulièrement apprécié celle prise du haut de l'imeuble et surtout la dernière qui représente la vue du quartier dans son ensemble.  La
mémoire oublie mais les photos restent. Je recherche une photo de la compagnie radio-maritime qui était autrefois dans ce secteur jusque dans les années 1980. Il y avait une forêt d'antennes sur
celle-ci assez extraordinaire. Bon week-end. 



DAN 12/06/2010 09:41



Bonjour Jean-Michel. J'ai regardé attentivement ma collection de cartes postales, et je n'y ai pas vu d'immeuble avec une foret d'antenne sur le toit. Pourtant j'ai
plusieurs vues aériennes mais, même comme ça on ne distingue rien. Il faut dire que ce sont des photos argentiques et la finesse du grain était loin de valoir la netteté du numérique. Mais si un
jour je vois une telle carte postale avec des antennes je t'en avertirai.


Bon week-end Jean-Michel !



Jacques 12/06/2010 00:17



Merci Dan. Je savais que je pouvais compter sur toi pour faire les photos d'avant et pendant la démolition. Je passe tous les jours près du chantier et j'ai tout de suite pensé à toi. Je voulais
t'envoyer un mail pour te prévenir mais Dan est toujours à l'affut et rien ne lui échappe. Encore un beau reportage qui prendra de la valeur dans les prochaines années. Merci et bravo.


A bientôt


Jacques



DAN 12/06/2010 09:48



Salut Jacques. Eh oui, c'est ça les retraités hein, il faut bien que l'on servent à quelque chose quand même . N'empêche, il s'en est fallu de peu pour que je rate cette démolition Un bon reporter est celui qui a
des bons indicateurs, dans le cas présent c'était MJ qui m'a averti de l'imminence de cette destruction, alors là je n'ai fait ni une ni deux et j'ai couru sur les lieux. Quant à la valeur de cet
article et photos, on en reparlera dans quelques années !


Bon week-end Jacques



boboce 11/06/2010 19:15



Salut DAN


Il n'y a pas très longtemps quelle est fermé cette droguerie, ils ont pas mis longtemps entre la fermeture et la démolition.


J'ai vu cet déconstruction, tu sais pourquoi, et c'est vraiment impressionnant.


A+



DAN 11/06/2010 19:36



Salut Boboce. Oui grâce à toi j'ai pu être sur les lieux plus rapidement que si j'y avais été à pieds. Quant à la rapidité de la démolition, c'était déjà "dans les
cartons" depuis un moment. Il est vrai que ce coin de la ville avait besoin d'un coup de neuf, reste à savoir si les nouvelles constructions seront "esthétiques" mais ça seul l'avenir nous le
dira !


Bon week-end Boboce !



catiopine 11/06/2010 19:12



Bonjour,


Le programme Turgot Magellan est destiné à accueillir hôtellerie et commerces. Une partie du
site est donc proposée à la vente aux investisseurs potentiels. Une autres partie de la surface libérée servira à la reconstruction du CCAS (qui quittera la place Albert René pour se situer sur
le trajet du tramway).


L'immeuble en brique situé près de l'immeuble neuf construit il y a 1 ou 2 ans par Alcéane, est conservé à "moyen
terme".


Catiopine.



DAN 11/06/2010 19:23



Bonsoir et merci Catiopine pour ces informations. Les lecteurs pourront ainsi se faire une idée précise de ce que deviendra ces lieux.


Quant aux CCAS, pour ceux qui ne connaitrait pas ce sigle, c'est le Centre Communal
d'Action Sociale.


Merci et très bonne soirée catiopine  ! 


PS: Je reproduis ici le texte  de catiopine qui est peu visible à la lecture :


Le programme Turgot Magellan est destiné à accueillir hôtellerie et commerces. Une partie du site est donc proposée à la vente aux investisseurs
potentiels. Une autre partie de la surface libérée servira à la reconstruction du CCAS ( qui quittera la place Albert René pour se situer sur le trajet du tramway)


L'immeuble en brique situé près de l'immeuble construit il y a 1 ou 2 ans par Alcéane est conservé à "moyen terme".


Catiopine.



Clem 11/06/2010 18:50



Parfois avec tous ces chantiers, je me croirais venu (et non pas revenu vu que j'y suis jamais allé) en 1944 !



DAN 11/06/2010 18:59



Salut Fiston. A propos de 1944 le journal à titré "table rase" pour relater cet évènement. Mais gardons nous de faire la comparaison. Ici, s'est vécu comme
un "spectacle".


Bonne soirée fiston



LGV 11/06/2010 18:00



C'est énorme la différence avec les années 60 ! je vois cela de chez moi et ça a beaucoup changé depuis le palais des expos...


sais-tu ce qu'ils vont faire de ce grand espace ?



DAN 11/06/2010 18:14



Bonsoir Cédric. Dans un premier temps donner de l'espace pour le tramway, mais en final je ne sais pas trop, surtout qu'ils veulent aligner le trottoir qui va de la
gare à l'universté. Ce qui reviendrais à démolir l'immeuble, en briques, qui est sur le cours actuellement, et toujours habité. On le voit dans mon article sur les 4,5, et 6ème photo. Donc pour
l'instant pas d'informations officielles à ce sujet.


Quant aux changements, je pense que les Havrais n'ont pas fini d'en voir.


Bonne soirée Cédric !



buddy2259 11/06/2010 15:49



Bonjour Dan, une série impressionnante on dirait qu'il  y a eu un bombardement dans le quartier,tes photos sont d'une super qualité et je vois que tu as réussi à t'infiltrer dans un
immeuble pour mitrailler, cela ne m'étonne pas de toi ayant eu le plaisir de voir comment tu opères !


.Heureusement  que tu es là pour nous faire part de tous ces bouleversements,je ne vais plus m'y retrouver lors de mon prochain périple.


Merci pour ton joli boulot encore une fois et ta présence sur le terrain !


A bientôt mon ami .



DAN ET NICEPHORE 11/06/2010 16:13



Bonjour Buddy. Oui je me suis "infiltré" dans le chantier, mais avec l'accord de son chef quand même. C'est après discutions avec lui et sachant mes intentions qu'il
m'a laissé approché, de plus les photos que j'ai faites l'intéresse, alors je lui donnerai un CD gravé avec mes clichés.


C'est vrai, quand tu reviendra tu trouveras encore quelques changements, mais heureusement tu suis les blogs Havrais ça te permet d'être au courant de ce qui se
passe dans notre chère cité.


A bientôt Buddy !


Du passé faisons table rase ... ! haro sur les vieux immeubles (parfois vétustes) et sur les platanes centenaires ... Tout doit disparaitre au profit du dieu "Tram"
dans un gigantesque holocauste urbanistique.


Bah ! il parait que c'est la panacée du transport en commun de demain !


NICEPHORE



phyll 11/06/2010 14:57



salut poto,


dans la presse ils titraient (page 5):"table rase près de la gare" !! qui n'est pas sans rappeler le film éponyme, mais pas pour les mêmes raisons, heureusement !!!
"l'archiviste mobile" que tu es, étais là pour nous faire partager cette petite page d'histoire ! merci !!


quant à la poussière, avec ce qu'il est tombé hier soir, le site doit être propre !!!


à très bientôt ! ,o)    



DAN 11/06/2010 15:03



Salut "monpote". Table rase est un bien grand mot pour un Havrais désormais s'agissant de démolition. Et le terme "d'archiviste mobile" me vas comme un gant, met-y
le chapeau en plus et me voila habillé pour l'été,


Le responsable me disait justement, "pourvu qu'il pleuve", il a raison, car ça lui fait moins de travail de nettoyage. Il n'empêche que par moment mon chapeau à
changé de couleur


@+ poto !



Pierre 11/06/2010 14:39



La cours république, une rue où je pense qu'il est temps de faire un certain ménage. En plus tu as eu le temps (bin oui, un retraité n'a jamais le temps :) ) de prendre avant et après la
démolition vue de haut.


Toujours en train de trainer, hein ;)



DAN 11/06/2010 14:49



Bonjour Pierre. Depuis le temps que je parcours cette artère, j'avais eu l'intuition de faire ces photos sachant qu'un jour ou l'autre certaines maisons seraient
vouées à disparaitre. Avec l'arrivée du tramway les bruits se sont confirmés ne me restait qu'à guetter le moment propice où cette démolition interviendrait.


Grâce à mon épouse dont c'est le parcours pour aller à son travail, j'ai eu l'information à temps pour faire quelques clichés. De plus, je suis entré dans le
périmètre de démolition en parlant avec les responsables du chantiers, et en leur expliquant ce que je ferais avec ces clichés et voila le résultat.


Bonne fin de journée Pierre  !