Rues d'Etretat et Wilson (C-4 sur plan)(+ témoignage et photos de Catherine)

Publié le par DAN

Le nom d'Etretat a été donné à cette rue en 1854, elle séparait les communes d'Ingouville et de Sanvic. Ces deux agglomérations seront rattachées au Havre, la première en 1852, la seconde en 1955.

La rue d'Etretat allait autrefois de l'actuelle rue Georges Braque, (près de l'hôtel de ville) en passant le long du square Saint-Roch, pour se terminer au carrefour des quatre chemins. En 1918, elle sera scindée en deux, sa partie Est, à partir du carrefour avec la rue des Gobelins et jusqu'à l'hôtel de ville, prendra le nom de Wilson en hommage au président des États-Unis.
Ce quartier sera presque complètement détruit lors des bombardements de septembre 1944.
En 1963, le tronçon de la rue Wilson compris entre le carrefour avec la rue Bellanger et l'hôtel de ville, sera nommé rue Georges Braque en l'honneur du peintre décédé le 31 août 1963.

 


Etretat Wilson 3Le carrefour des rues d'Etretat, ,Wilson, de l'Alama, Louis Philippe et Foubert au début du XXe siècle. (coll DAN).

 


le havre 1
Le même endroit en 2012.

 


Etretat Wilson 4Le carrefour avec la rue Bellanger et la rue d'Etretat à droite, encore nommée ainsi au début du XXe siècle date de cette carte postale. (Coll DAN).


 


le havre 5

Le même endroit en 2012, la rue du Président Wilson.

 


Etretat Wilson 6Une vue de la rue Wilson en 1944, à gauche les ruines du cinéma Alhambra. Les arbres au fond de la photo sont ceux du square Saint-Roch. (cliché Fornallaz)


 

Etretat Wilson 7Le même point de vue en 2012. (Photo DAN)

 

****************************

 

 

Voici un complément de photos et d'informations qui nous sont fournis par Catherine avec son témoignage. Merci Catherine.
Je lui laisse la parole :


Au coin des rues Président Wilson et Frédéric Bellanger (photo de 2012) il y a une galerie d'art, un magasin d'antiquités et brocante et le coiffeur.
A la place du magasin d'antiquités mon père avait son magasin, il a ouvert en 1954 sous le nom de Saint Roch Musical au début il vendait essentiellement postes de radio et disques (il vivait à l'arrière du magasin puis ensuite au premier étage), ensuite le magasin a été transformé vers 1965 en Radio Tiers St Roch) de plus en plus de télés, et un atelier ouvert sur le côté rue Bellenger. Il a cessé son activité fin 1982, la concurrence avec les grands magasins et surtout l'ouverture de Darty ont été fatals à ce petit commerce. Il a été vendu en pas de porte en 1983.
Je vous joins 3 photos des vitrines en 1954, 1965 et dans les années 70


Le Havre-St Roch Musical-19541954.

 


Le Havre St Roch Musical-19651965.

 

Radio Thiers St Roch-1973Années 1970.

 


___________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite.

Commenter cet article

SHIPS-LOVER 15/04/2012


Pour une fois que je suis le premier a laisser un commentaire je vais avoir le droit a une médaille. Concernant ce quartier je le connait trés bien et tu en a pris des risques pour faire tes
propres photos. car a deux reprises s'aretter sur le passage proteger sa a du etre sportif pour toi? En tout cas encore un grand bravo pour cet article qui m'en a appris sur mon quatier. A
bientot mon ami.

RIVIERE 15/04/2012


 Ce  nouveau reportage est excellent. J'attends avec impatience la suite car je suis née rue de l'Alma en 1948 et mes parents ont vécu 10 rue Frédéric Bellanger "avant la guerre".C'est
un quartier qui les a vu vivre et qui commence à me faire vibrer en associant maintenant des images à la généalogie que je dresse. Merci, merci, encore merci.

JMH 15/04/2012


Bonjour Dan


Mon père me disait, d'après mes souvenirs, qu'il y eut, il y a de nombreuses décennies, un renversement d'un véhicule-transport de tinettes dans ce secteur. ce fut une infection
dans tout le quartier !


La rue Wilson est assez mal " ficelée " sur le plan de l'aménagement. Il y a un immeuble en retrait qui abrite des restaurants presque cachés. Le passage des piétons entre les deux parties du
trottoir est assez dangereux. Quant à la placette en haut de la rue c'est évident qu'il faudrait y supprimer le stationnement. Je pense d'ailleurs que le quartier Saint-Vincent est "en
friche " depuis quelques années afin que des investisseurs puissent arriver et dire : " ici le quartier de l'avenir et patati et patata..." . Le quartier Saint-Vincent reste encore assez préservé
sur le plan architectural.

Michèle 15/04/2012


Bonjour,


Ce reportage me touche beaucoup , car j'ai vécu de 1955 à 1982 72 rue du Président Wilson juste en face du passage clouté situé au bas de la rue. Au début le balcon était agréable, mais avec le
temps il était impossible d'ouvrir les fenêtres à cause du bruit et de la poussière occasionnés par la circulation de plus en plus dense. Ensuite avec la pose des feux tricolores, il y eut les
coups de frein et d'accélérateur.


Mais c'est le quertier de mon adolescence, avec le passage par le square Saint-Roch tous les jours pour rejoindre le "Lycée de filles" qui était alors l'appelation du Collège Raoul Dufy, ce qui
était bien agréable dès les beaux jours revenus. Et puis quand je me mettais à la fenêtre, je voyais des arbres: c'était plus réjouissant que de voir des immeubles.


Je me souviens aussi une nuit avoir été réveillée par des appels au secours d'une dame attaquée sur le grand trottoir situé en face de la fenêtre de ma chambre, suivis d'un coup de feu : c'était
un voisin qui entendant les cris avait fait fuir l'agresseur en tirant un coup de feu en l'air.


Que de souvenirs en ce dimanche remontent en ma mémoire, de jours heureux avec ma famille, dont il ne reste, hélas! plus que moi.


Bon dmanche à tous .


Michèle


 


 


 


 

phyll 15/04/2012


Salut mon pote,


sur la première comparaison, pas trop de changements... à part bien sûr la disparition de tous ces commerces de proximité !!....


c'est autre chose pour la partie reconstruite ! et avec le temps, cette artère est devenue un axe "ville haute / ville basse" et le piéton n'y trouve guère sa place !! Et je suis d'accord avec
l'ami JMH en ce qui concerne "l'abandon" de ce quartier !!


bon dimanche et à bientôt !

geo 15/04/2012


La rue du Président Wilson et la rue d'Etretat font encore partis de ces artères havraises totalement dépassées par le flux de circulation. Ces rues qui semble n'avoir jamais évoluées depuis les
années 50 (priorité à droites, passages piétons interminables, doubles sens là ou les rues devraient être en sens unique, absence de trottoirs).


Le gestionnaire des autobus du Havre propose depuis longtemps de mettre les rues d'Etretat, et Guillemard en sens unique...mais la ville n'ose pas contredire la saintcrosainte voiture, reine du
pavé et reine des accidents !


La gestion de la voirie au Havre s'améliore grâce à des projets comme le tramway, mais pour le reste il reste beaucoup à faire pour adapter notre ville aux besoins du XXIeme siècle.

jeanpaul76 15/04/2012


J'aime bien ce vieux quartier et oui ! la rue d'Étretat a toujours suscité des interrogations quand je la descendais avec mon oncle
assis sur la porte baguage lui-même passionné des bateaux comme c'est bizarre j'aime aussi les bateaux...voilà c'était ma partie nostalgie ça fait du bien ...


Le carrefour rues d'Étretat, Wilson, de l'Alama est à mon sens un quartier où le commerce est encore présent il y a surtout des
magasins phares j'appelle ça les locomotives et peut-être une envie d'exister de la part des commerçants là à en faire une rue piétonne oui je suis d'accord mais, hélas un carrefour lien entre la
ville haute et basse


Peu de modifications opérées sur le tracer .


Toujours des commentaires émouvant sur j'habitais, ma tante n'a vécu là que des souvenirs sur un ancien quartier


Merci pour le rêve mais bon un retour en arrière de combien ! oh là je
vais te dire je compte plus ..



bonne semaine 

Tic-Tac 15/04/2012


Hello DAN, 


Chose étonnante, il me semble que je connais le carrefour de la première série de photos car avant de lire les commentaires, cela m'a fait penser à une librairie d'occasion qui d'après mes
souvenirs se trouvait dans la rue qui monte... Je pense qu'il doit s'agir des Yeux d'Elsa !


Je me souviens aussi de la petite boutique du coin (devanture marron glacé) qui vend, si c'est bien elle, des objets de décoration ?


Très bon dimanche DAN !

Papy Scham 15/04/2012


Bonjour Dan


Des quartiers complètement métamorphosés. Où l'on pouvait facilement circuler à pied. De nos jours, la voiture est reine et crée des problèmes de toutes sortes. J'aime bien les deux cafés l'un en
face de l'autre. Sympa.


Bonne fin d'après-midi et bonne semaine.


 

Roland 15/04/2012


Salut dan.


Je connais bien ce quartier et ses commerçants et j'ai un doute sur la 2ème carte postale , je penserais plutôt  au carrefour des rues Joseph Morlent et d'étretat avec à la pointe une
charcuterie "aux deux sangliers"mais je n'en suis pas certain,tu sais que j'ai habité ce quartier 4 ans!


bon dimanche à toi .

pere cantoche 15/04/2012


Alors là, mon p'tit père, et tu le sais bien, tu me touches droit au coeur... tant ce quartier m'évoque de vieux et tendres souvenirs... mon grand-père maternel habitait un pavillon passage
Eichoff ( ce passage reliant l'ancienne Charcuterie " les 2 sangliers " rue d'Etretat à la rue de l'Alma ). D'ailleurs à ce propos, j'aurais tendance, sans en être certain, à penser comme Tic-Tac
pour ce qui concerne ta seconde carte postale. mon grand père et ma maman étaient clients de la " Librairie Goux " à l'emplacement de l'ex " Yeux d'Elsa "... et il y a 15 ans, j'ai moi-même
emménagé dans ce quartier afin de boucler la boucle...


voilà, montigars, tout ça pour te dire que je te remercie pour ce beau reportage et t'adresse mes amitiés potavraises en cette fin de Dimanche à la température quasiment hivernale...

claymore 15/04/2012


Bonsoir Dan


et bien cette rue je l'ai parcourue pendant des années car je suis moi aussi originaire de ce quartier ou j'ai vecu de ma naissance à mes 30 ans


que de souvenirs , à pied, en mobylette, en voiture, en bus


pour pere cantoche et  Roland , le croisement de la rue d'Etretat et de la rue Joseph Morlent n'est pas sur la photo 2, il se situe tout en haut de cette partie de rue


quand à goux ou j'achetais mes cahiers, crayons,stylos avant les supermarchés houla que de souvenirs pour l'ecolier de l'ecole Frederic Belanger


les 2 sangliers et en face (traiteur asiatique) etait une quincaillerie


et les passages dont un rue Joseph Morlent ou habitait dans le passage Luce ton confrere peintre (j'ai un trou de memoire, son nom m'echappe) il m'mpresionnait quand j'etait gamin avec son grand
chapeau (tient, un chapeau)


 


j'arrete la car j'en ai vraiment beaucoup de souvenirs dans ce quartier


 


bonne soirée Dan et encore merci

claymore 15/04/2012


la memoire m'est revenue pour ce monsieur qui me semblait immense par la taille et le talent  Roger Guerrant

Christine 15/04/2012


Merci pour ce nouvel article !


Au coin des rues Président Wilson et Frédéric Bellanger (photo de 2012) il y a une galerie d'art, un magasin d'antiquités et brocante et le coiffeur.


A la place du magasin d'antiquités mon père avait son magasin, il a ouvert en 1954 sous le nom de Saint Roch Musical au début il vendait essentiellement postes de radio et disques (il vivait à
l'arrière du magasin puis ensuite au premier étage), ensuite le magasin a été transformé vers 1965 en Radio Tiers St Roch) de plus en plus de télés, et un atelier ouvert sur le côté rue
Bellenger. Il a cessé son activité fin 1982, la concurrence avec les grands magasins et surtout l'ouverture de Darty ont été fatals à ce petit commerce. Il a été vendu en pas de porte en 1983.


Je vous joins 3 photos des vitrines en 1954, 1965 et dans les années 70


https://picasaweb.google.com/lh/photo/HhnaxOWr8RIGhyPWj6LxmQnghS_hFb1fTiOPovdEufE?feat=directlink


https://picasaweb.google.com/lh/photo/TmvSNf7UBon8gIjkPVFoBQnghS_hFb1fTiOPovdEufE?feat=directlink


https://picasaweb.google.com/lh/photo/zoykDE6Ev7yINwXpjulNWAnghS_hFb1fTiOPovdEufE?feat=directlink


A bientôt !


 

claymore 15/04/2012


je veins de percuter, tu peignait les grandes toiles qu'on voyAit a l'entracte dans les cinemas ???

louis 15/04/2012


J'ai du mal à voir sur les deux premières photos, rassure moi  : Le café de la Poste et le rendez-vous des cyclistes existent toujours ?

Claude 15/04/2012


Belle rétrospective en images des principaux carrefours de ce secteur de la ville que je connais bien pour y passer très souvent .


Bientôt une nouvelle physionomie concernant le 2ème cliché avec la construction d'un nouvel ensemble immobilier (travaux en cours) à côté et au dessus de
l'étage existant du marchand de fleurs.


Bonne nuit

Pierre 16/04/2012


Hello DAN, Dans la première comparaison, pas trop de changement sinon les façades rafraichies.


Pour l'autre carrefour, un agrandissement suite à la destruction je suppose. Ce n'est pas dans ce coin la limite de la destruction dans ce quartier ?

François 16/04/2012


Salut Dan,


Il ya toujours dans la rue du président Wilson, la boutique "Nautilus" ouverte depuis les années 70. J'aimais bien passé devant quand ils vendaient des fossiles.

Geoffray 16/04/2012


C'est vrai que la carte postale N°2 sème le trouble et porte à confusion. On la trouve encadrée dans la boulangerie carrefour Etretat/Morlent, ils pensent donc que cette carte postale
illustre leur magasin. Dans ce quartier bientôt le fleuriste Monceau aura grandi de 2 étages bien modernes et j'apprends ce jour que la grande maison blanche accueillant les pères
Franciscains rue Philippe Barrey va être rasée pour devenir 69 appartements de standing. Le paysage urbain de ce quartier qui a conservé un certain charme va être encore chamboulé.

Mousse 16/04/2012


Bonsoir cher Dan,
Je ris, je ne connais rien de ton coin.
Je vois qu'il y a du changement grâce à tes jolies cartes postales, je me régale à regarder ces anciennes cartes.
Le bombardement a fait du dégât ! Quelle tristesse.
Comme toujours, un très beau reportage.
Quand je vois le prix du timbre, il a fameusement augmenté !
Merci cher Dan, je sens le passionné.
C'est un plaisir de passer chez toi.
Bonne semaine, mes amitiés

Space76 16/04/2012


Je n'ai pas beaucoup de temps pour lire les commentaires mais j'ai lu ton article, très intéressant encore une fois, bien que je connais pas assez le quartier. Dans tous les cas bonne soirée et
merci à toi !

boboce 17/04/2012


Salut DAN


 


Superbe les photos de commerces et en particilier celles du commerce Schneider où l'on voit les évolutions du matériel radio et télévisé.


Ca me rappelle un peu le magasin Nicolas à Harfleur lorsque j'étais enfant (80's).


 


A+

Space76 17/04/2012


Dan -> Oui, je sais comment fonctionne Over-Blog, il n'y a pas de soucis. Merci de ta part et bonne journée pluvieuse...

marcopolo76 17/04/2012


Salut Dan


Un quartier que je connais très bien pour y avoir travaillé pendant 12 ans rue de l'Alma ...tu vois ce que je veux dire...!


De 1985 à 1997 , j'ai vu ce quartier totalement changer...les petits commerces ont cessés leurs activités et la population a également changé ...!


Bonne soirée l'ami !!!


Marco


 

Pétula 17/04/2012


Merci pour ce nouvel article et ces photos précises. En les découvrant j'ai ré-arpenté avec plaisir ces morceaux de rues bien connus.


Merci aussi pour l'aparté concernant Roger Guerrant, peintre dont j'ai découvert les gouaches talentueuses un jour dans une galerie havraise; quelle chance d'avoir été l'ami et "le partenaire de
peinture" de ce monsieur! Ah... que de bons souvenirs votre blog m'évoque t-il!


Très bonne soirée à tous!


Pétula.

Romain B 18/04/2012


sa a bien changé quand meme..... Tres beau comparatif.

Pétula 18/04/2012


Disserter sur Roger Guerrant et le Havre autour d'un bon verre: je suis + que partante! A l'occasion, envoyer moi votre adresse perso. Et RDV peut être en juillet sur une terrasse vue mer ou
vue tram...?


Très bonne soirée à tous,


Pétula

eva 21/04/2012


On a toujours un serrement de coeur quand on voit la photo d'après un bombardement... Tes photos de la boutique Schneider sont rassurantes ! au moins, chez Schneider, on vent toujours des TV !

eva 22/04/2012


oh la la ! Je vois maintenant comment j'ai écrit "on vend" ! Pfff ! 

eva 24/04/2012


ah ah ah ! Dan, tu laisses tout comme ça ! c'est vrai, j'essaie toujours d'être dans le vent !!!


 

tce76 25/04/2012


Salut Dan,


Merci pour les explications historiques de début de billet. On aurait logiquement pu s'en douter de la séparation des communes.


Quant aux photos, on reconnait bien les lieux, même il y a 60 ans!


Bonne fin de soirée.

Caroline.K 25/11/2012


C'est vraiment un article superbe qui mêle plus seulement les immeubles et les photos du passé mais aussi un véritable témoignage qui fait corps avec l'histoire de la ville. Bravo Dan d'avoir
donné envie et la possibilité à Catherine de s'exprimer sur ses souvenirs, on sent que tout cela est encore douloureux.


CaroLINE

THIERRY DESPRES 27/11/2012


Bonjour


Vous avez oublié de faire une photo de cette fin d'anée avec ce nouvel immeuble construit au dessus du fleuriste et qui cache la maison juste deriierre( propriété du fleuriste!)! recapée des
bombardements