Le Jaguar (bateau en ciment) ( avec ajout de photos les 8 et 14/12)

Publié le par DAN

Septembre 1969. Tiré par trois vedettes, il aura fallu cinquante minutes au bateau en ciment « Jaguar », pour quitter le bassin du commerce où il était ancré depuis 36 ans. C'est ensuite l'abeille 14 qui le prendra en charge jusqu'à Saint-Malo.


L e Havre ancré 36 ans (4)Le Jaguar quittant le bassin du commerce vendredi 12 septembre 1969 (collection Alinand)


Dans le ventre du bateau en ciment.

Atelier flottant, le Jaguar abritait un atelier de poulieurs tenu par messieurs Henri, Gabriel et Louis Gac depuis juin 1933. Ces trois hommes ont fait don de leur bateau, mais la presse de l'époque ne dit pas ce à quoi il était destiné. Toujours est-il que ces poulieurs dans cet atelier très particulier ont laissé une trace dans les mémoires de ceux ayant connu cette époque, d'autant plus que l'un des frères tenait un bistrot rue A Normand le "Doris".


L e Havre ancré 36 ans (1)messieurs Gabriel et Louis Gac dans le ventre du bateau atelier en ciment.(Collection Alinand)
(La légende photo du journal "Le Havre Presse" précisait que ces deux hommes allaient s'installer dans le quartier de l'Eure .)

   ***********************************

De la part de Jeff, voici une photo montrant le Jaguar dans le bassin du commerce, avant la destruction de l'ancienne  passerelle du bassin, donc avant 1969.


photo jeffLe "Jaguar à quai (flèche rouge).

 

 

De la part d'un Lecteur, Denys. H, voici deux photos inédites et personnelles du départ du Jaguar. Nous le voyons dans le bassin du roi, puis sortir de celui-ci au pont Notre Dame.
Un grand merci à Denys pour ses photos.


jaguar II-1Le "Jaguar" vu depuis le quai Videcoq.


 

jaguar denysLe "Jaguar" passant le pont Notre dame.


************

Un autre lecteur, Jackie Denize, nous apporte des photos supplémentaires au sujet du "Jaguar" et de sa sortie du port. Un grand merci à Jackie pour ses photos.
Ces photos sont issues de la revue Escale du Port Autonome du Havre.


photo Jackie (2)Un autre point de vue du passage du "Jaguar" sous la passerelle du bassin du commerce.


photo Jackie (1) -copie-1Au pont levis Lamblardie (aujourd'hui disparu) entre le bassin du commerce et le bassin du Roi.



photo Jackie (3)

Le Jaguar entrant dans le bassin de la Manche, derrière le terminal des Ferrys quai de Southanpton

*********
Toujours de la part de Jackie Denize, voici les pages que la revue "Escale" du P.A.H. a publiées

 

Jaguar (1)

Jaguar (2) au sujet de ces trois frères.
Vous pouvez cliquez sur les photos pour les agrandir.


Jaguar (3)

Jaguar (4)

Jaguar (5)



____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

 

Merci de votre visite

 


Commenter cet article

Claude 05/12/2011


Encore un article très intéressant et qui suscite pleins de commentaires assortis pour certains de liens très instructifs sur cette technique originale de
construction navale.


Bien sûr je me souviens aussi très bien de ce bateau et c'est vrai que nous passions devant sans y porter trop d'attention tant il faisait partie du
décor.


Par contre je ne me souvenais pas de son nom ni de sa date de départ.


Je me souviens également de l'autre bateau en ciment lui aussi mais beaucoup plus petit évoqué par Alain ayant travaillé moi-même quai George V jusqu'en
1968. ce bateau servait effectivement d'habitation sur l'eau..!!


On le découvre sur la photo de "Jeff" à l'extrémité Nord  de la passerelle ancienne on y devine même la coupée d'accès.


Dan, ta photographie aérienne ajoutée dans tes commentaires mérite aussi qu'on s'y attarde ...en effet elle est pleine d'enseignements sur la situation à
cette époque...j'y note en particulier : les baraquements de part et d'autre du bassin du commerce,la cité Kléber en bas à droite, la non reconstruction du palais de la bourse ainsi que de la
majorité des immeubles du quai George V, une seule tour de la porte Océane, le chantier en cours de l'Hôtel de Ville, etc...etc...et dire que nous avons pour certains connu cette époque
...!!


Bon j'arrête là mon bavardage..et dodo..c'est largement l'heure..!!

eva 05/12/2011


J'ignorais complètement qu'on puisse construire un bateau en ciment ! C'est extraordinaire ! un atelier flottant de poulieurs ! Un beau document vraiment ! Chapeau Dan, et merci !

Pierre 05/12/2011


Voilà un "ancien" métier qui m'était inconnu. La dernière carte est particulièrement intéressante pour une comparaison des lieux avec notre époque.


Merci encore pour ces découvertes.

marcopolo76 05/12/2011


Un superbe document Dan d'une part tu nous fais connaitre qu'un bateau  ciment a été ancré dans le bassin du commerce pendant" les années glorieuses" et qu'il renfermait en son ventre un
atelier de Poulieurs qui semble t'il avait une très bonne renommée à son époque...!


Maintenant, je serais un peu plus attentif sur les poulies des gréments !


Bonne fin de journée !


Marco

Papy Scham 05/12/2011


Poulieur: je découvre ce métier, sans doute pas trop répandu. Un bateau en béton armé qui flotte ??? C'est vrai, sinon il ne serait plus à quai. Dans le ventre de ce bateau, un atelier
impressionnant. J'aime bien les "bleus" de travail de ces messieurs.


Article très intéressant et qui suscite pas mal de curiosités de la part de tes amis. Bravo.


Bonne semaine.

Gede 05/12/2011


Superbe reportage où j'apprend beaucoup de chose. J'avais oublié ce bateau particulier mais je l'ai effectivement bien connu. Cependant, j'ignorais son nom et ce qu'il s'y passait à l'intérieur.
Merci d'avoir ranimé ce souvenir et de l'avoir complété.

Jany 05/12/2011


Ton blog est vraimant une source inépuisable de documents et photos d une autre époque, passionnants pour les Havrais bien sûr,mais aussi les autres....Bonne soirée.

pere cantoche 06/12/2011


" Quand y en a poulie, y en a pou mé aussi " dans ce superbe reportage, mon Ami Daniel... en effet, je me souviens bien de ce bateau en ciment qui était ancré pratiquement devant la " Quincaille
familiale " tenue par les deux frères Cantel, mon père Jean et mon oncle Pierre... d'ailleurs, tes photos m'évoquent de bien tendres et émouvants souvenirs... celle, la plus ancienne, évoquée
également par notre Ami Claude où l'on voit les baraquements entourant l'ancienne passerelle, me fait entrevoir à gauche ( face à la passerelle ) deux immeubles anciens seuls debout après les
bombardements, juste à côté ( ouest ) l'endroit où sera reconstruite la quincaillerie... dont on pourrait apercevoir les deux baraquements ronds en tôle ondulée construits à titre provisoire
devant les bureaux des douanes ( station service essence détruite récemment ) si la photo s'étalait un ti-poil à l'Est... c'est ballot...!


Par contre, j'aperçois, la larme à l'oeil, la " Maison familiale " sur la photo de 1969 juste devant la descente nord de la nouvelle passerelle ( actuellement une " agence d'intérim ")...
j'imagine que mon papa, avitailleur de navires, connaissait bien ces messieurs Gac et qu'il se fournissait peut-être chez eux en poulies ?


Donc, tu vois, ton bateau en ciment, mon potavrais... des souvenirs en béton pour l'père Cantoche....

pere cantoche 06/12/2011


Bien vu, montigars, la descente Sud... mais c'est bien sûr !... merci pour la nouvelle photo, mais là, la quincaille est dans l'brouillard, on voit qu'dalle ( de béton )... bon, à un d'ces jours
autour d'un verre pour re-cimenter notre potavraisie après mon intermède Antillais... vive la poulie havraise, vive Le Havre, vive la France !

Didier 06/12/2011


Je me souviens de ce bateau, et comme je connaissais pas la poussée d'archimède je me demandais bien coment il pouvait flotter alors que je peinais à essayer de me maintenir la tête hors de
l'eau. Ce bassin du commerce, ça pourrait pas faire une belle esplanade avec un centre commercial des fois, pasque toute cette flotte est inutile aujourd'hui non?

Didier 06/12/2011


En faisant des recherches(c'est que ça prend du temps) cette foto a été prise à 15h20. Sinon la tenue pour bosse c'est ce qu'on appelle une cote non? Un bleu pour moi (en dehors de la couleur)
est composé d'une veste et d'un pantalon, après il y a la salopette, et enfin la cote, et la couleur des leurs devait être soit beige soit grise, mais je pencherais plutôt sur la couleur sable
qui devait se trouver facilement dans les stock de l'armée, ptêt chez Blot?

phyll 06/12/2011


juste un aparté en complément de tous ces détails (photos, commentaires etc...) pour dire que ces Messieurs GAC portent fièrement le couvre-chef comme simple "protection" !!!


de nos jours, ils porteraient casques, gants et lunettes de sécurité !!!


à + mon poto !

Mousse 06/12/2011


Bonsoir cher Dan,
Voilà encore un très joli billet.
Je n'en reviens pas, un bateau en ciment et il a tenu la mer, incroyable.
Le Jaguar qui quitte le bassin, ce fut un évènement.
Je trouve qu'il n'y avait pas trop de badauds.
Merci pour tes sublimes photos, c'est un régal pour les yeux.
Je te félicite, c'est un plaisir de visiter ton blog.
Je te souhaite une bonne soirée, je t'envoie mon amitié.

Loïs 06/12/2011


Bonsoir. Je me permets une hypothèse sur les conditions de prise de vue de l'atelier.


Les 2 personnes ont certainement pris la pose. Pour l'éclairage, je pense qu'il s'agit d'une combinaison d'un flash et de lumière naturelle venue d'une verrière au-dessus de l'atelier: lumière du
jour qui atténue les ombres du flash dans l'ensemble de la pièce. Cependant on remarque ,pour le persoonage au 1er plan, les ombres nettes de l'établi sur la jambe et celles de la silhouette et
du chapeau sur la poutrelle juste derrière lui.


Pour finir , La photo 'vers l'est est prise du clocher de St Joseph. Un point de vue rare!


Au passage, encore de grands bravos pour le soin apporté à vos montages 'avant-après".


 

Ships-lover 07/12/2011


Bigre, un bateau en ciment il devait etre bien lourd dit moi. Je ne connaissait pas se genre d'unité mais grace a toi et a ton blog c'est fait.

Ships-lover 07/12/2011


A voir car un tirant d'eau de 5 M n'est pas trés enorme par rapport a se que j'aurai pu croire.

Marc 07/12/2011


Un bateau en ciment!? Je ne croyais pas que c'était possible!!!

Denys 08/12/2011


Bonsoir,


J'ai 56 ans et comme beaucoup de cette génération ce bateau a fait parti de mon horizon. Le hazard des rencontres a fait qu'un jour j'épouse une demoiselle qui a habité Quai Videcoq. Sa
mère, femme d'un officier mécanicien sur le France, a fait deux photos le jour du départ du jaguar.


Je vous les envoie des que quelqu'un m'explique comment faire.


Merci d'avance


Denys


 


 

Jeff 08/12/2011


@Laurent V.,  juste pour info le lien du texte de la communication portant sur la construction de bateau en béton faite à Rouen en 1921 au cours d'un congrès sur les sciences par Eugène
Freyssinet, contructeur de chaland en ciment à Grand-Quevilly http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5732182b/f267

phyll 08/12/2011


... (B)étonnant !!


grâce au lien de Jeff, on apprend que ce genre de bateau faisait 1350T de port en lourd !!... ce qui, finalement, n'est pas énorme !!!


à + poto !

Claude 09/12/2011


Merci à Denys pour ses photos inédites,


Cela nous remet dans le contexte de l'époque et nous permet de revoir le quai Michel Féré tel qu'il était avec entre autres le "Gymnase Hébert"...tiens donc
je ne me souvenais plus de sa localisation exacte...


Bonne journée et bon week-end.

phyll 09/12/2011


superbes ces deux photos !!! Merci Denys !!


une fois encore, on voit qu'il n'y a pas beaucoup de curieux pour assister à ce départ ! mais bon, à cette époque il n'y avait pas de RTT et certainement pas de retraités "blogueurs" à l'affut de
tout !!!


bref, ces deux photos valent leur pesant Historique !!!


à + mon pote !

buddy2259 09/12/2011


Merci à Denys pour ces deux belles et très rares photos qui viennent embélir ton reportage mon cher Dan,tu dois être satisfait...c'est bien là le but recherché celui qui en a la
possibilité apporte sa pierre à l'édifice!


 

louis 09/12/2011


Comme chez Phill : Pas le temps d'écrire, c'est la fète ici, jetez un oeil sur ces photos (plus le vin chaud !!!)


http://www.fetedeslumieres.lyon.fr/Galerie-Photos?page=Galerie-Simulation&nom_tech=photos_galerie_simulation

Papy Scham 09/12/2011


La seconde photo est impressionnante.


Excellent week-end.


Chez nous, temps exécrable, pffff...


Amitiés: papy Scham

Laurent V. 09/12/2011



Bonjour à tout le monde,


 


Que d'échanges constructifs & encore Bravo à Dan pour cet article qui réveille les mémoires et suscite les recherches. Merci à Denys & Jeff pour
leurs contributions ; Gallica est en effet une mine d'informations et l'article de Mr Freyssinet  décrit très bien la technique de construction des bateaux en béton, ses avantages &
inconvénients, & comporte de plus quelques photos d'époque sympas.


 


Bon week-end à toutes & tous,
Amicalement,
Laurent V.

jps 11/12/2011


Par Ste Lafarge et ses cimentiers réunis!! quel article racoleur, plus de 40 commentaires pour cet horrible bateau en ciment.. tout un chacun s'est démené pour fournir et étoffer le résumé
initialement publié..qui, ressortant des vieilles photos des tiroirs poussiéreux, qui, narrant des souvenirs personnels, qui, écrivant des anecdotes savoureuses et vitaminées aussi stupéfiantes
qu'humaines, bref on ne se lassait de lire chaque jour les nouveaux coms et nos yeux se heurtaient à des images oubliées mais d'un intérêt exceptionnel..untel inspecte les lieux, un autre
détaille,d'autres encore fouillent dans la grande braderie internétienne tel Claude "le creuseux" et l'on souhaite secrètement qu'un détail futile soit inconnu pour poursuivre la quête de la
pleine lumière sur la sombre existence de ce navire tout gris..j'ai moi-même consulté moult ouvrages, divers livres et annuaires obsolètes et découvert qu'en 1936 sur Le Havre ce métier de
poulieur qui demandait sûrement beaucoup habileté, était pratiqué par au moins 3 ateliers dont celui de Mr Gac..J'applaudis donc avec force cet article d'intérêt particulier qui prouve une fois
encore que ce blog Havrais-Dire (HD comme Haté Daniel, fait exprès hein?) qui n'en est pas vraiment un faut-il de nouveau le préciser, triomphe tant par le dialogue que par l'échange..mais que
suis-je, moi, l'ignominieux navrais à l'esprit guimauve, vieux, inutile, con et invisible face à l'illustrissime HD (et son acolyte Nicéphore au service maintenance), rien,rien qu'un étron de
trottoir bitumeux!!    Que de compétences, que d'instruction, que de curiosité !! je m'étouffe presque devant ton omniscience..


en espérant que ce message passe..3 fois que je le tape et que je change des mots au passage..pas fou je l'ai écrit sur une feuille au boulot, cette nuit..


Amitiés réa..ctives 

marc georges 11/12/2011


BONJOUR,


Je pense souvent à ce bateau quand je passe le long du bassin du Commerce, je ne me souvenais pas du nom de ce bateau - je ne  l'ai peut-être jamais connu - mais cette silhouette
massive m'a toujours impressionnée. Lorsque j'ai su qu'il était en ciment, je ne me suis pas interrogé pour savoir comment il flottait, je pensais qu'il touchait le fond - l'esprit de l'enfance
est simple et parfois réducteur - . Je me souviens de l'avoir vu partir et l'alligner dans le prolongement du bassin du commerce, ne fut pas une mince affaire, elle dura assez longtemps (c'était
le chat-lent qui passe). C'était quand même un monument local dont on ne parle jamais, trop récent ou pas assez ancien !!! Je n'ai jamais su à quoi il avait été prévu lors de sa construction,
comment il arriva dans le bassin du Commerce et ce qu'il est devenu : je crois qu'il fut coulé pour servir d'appontement ou la fabrication d'un quai, mais où ?


Dans les métiers maritimes disparus, mon parrain était charpentier-calfateur, il avait des outils spéciaux qui, à son décès furent donnés au musée Bellarmato (Dubocage qui n'habite toujours pas
Bléville, mais y repose), ils y sont encore, mais dans les réserves comme la canne du célèbre tambour major du Havre M. BLANRUE (orthographe non confirmée), donc quand c'est possible (une fois
par mois) n'hésitez pas à visiter les réserves de ce musée.


BRAVO LES BLOGUEURS


 - Oui, j'ai écris blo et pas bla -, car voux êtes sités dans le livre "LH CONFIDENTIAL" (livre sur LE HAVRE AU CINEMA) : havrais dire, lehavrephoto, lehavre-archives-durel, aplemeont
photos, comme sources et documentations ce qui est une belle reconnaissance de votre boulot. Souvent les blogs sont pillés, le photos reprises, sans le moindre crédit ou même une sitation.


Merci à l'auteur d'y avoir pensé et donner ses sources. Antoine RABASTE signera d'ailleurs son livre et rencontrera le public au cinénma "LE STUDIO" le 17 décembre, à cette occasion seront
projetés trois films tournés au Havre "L'ATALANTE" (quai de Saone), "LES JUMEAUX DE BRIGHTON" (palais de justice et Ste Adresse) et "LE CERVEAU" (ceux qui étaient figurants pourront essayer de se
revoir).


La préface de ce livre est d'Antoine Rufenacht qui vante les qualités cinématographiques de la ville, mais, reçu le même jour, la revue "LE FILM FRANCAIS" qui donne une autre information sur
le pourquoi les équipes viennent tourner au Havre, une somme de 1133000 € a été attribuée aux films tournés en Haute Normandie en 2011 et sera renouvellée en 2012. Quand on ne parvient pas à
boucler le budger d'un film, cette aide tombe bien. On voit des réalisateurs de Rouen aidés dans leur production, mais, à ce jour, je n'ai pas vu de réalisteurs havrais de fiction, aidés
pour tourner au Havre !!!!!


Bon enfin cela viendra peut-être.


Bonne journée à tous.


Marc Georges.


 

denize jackie 12/12/2011


bonjour  je me permet une petite remarque le jaguar servait aussi dans la 2em cale c'est a dire la moitiée du bateau a l'hivernage de 4 petites embarcations de plaisance j'ai un document
photo et la legende ecrite publié du p a h


amicalement  jackie

denize jackie 14/12/2011


l'erreur est juste c'est le pont lamblardie


c'est comme l'anse notre dame et le bassin du roi les gents confondent


jackie

tce76 14/12/2011


Quoi, il y eu un monstre comme ça dans le bassin du commerce?


Il était énorme et très laid!

Mr Yak 16/12/2011


Etrange les tours que nous joue la mémoire. Je me souvenais bien du bateau en béton mais pas de la passerelle.

niavlysLH76 16/12/2011


Hello Dan


je suis heureux de contaster que je ne suis pas le seul à faire des photos ou des articles sur les bateaux, fussent ils en ciment. Ce soir, j'ai appris quelque chose, car n'étant pas un enfant du
Havre, je ne savais pas qu'un bateau en ciment se trouvait dans le bassin du commerce. Je trouve toujours formidable de voir que la sortie d'un bateau ou l'arrivée éventuellement, reste toujours
un événement qui attire les passionnés de navires que sont les Havrais. Que ce soit ce navire en béton, ou bien plus tard le Dupleix qui est sorti de ce bassin cette année, cela reste toujours
des opérations assez spectaculaires. j'ai trouvé sympa également de pouvoir regarder des photos ( cartes postales ) d'une époque ou le "pot de yaourt " n'existait pas encore. Voila donc une bien
intéressante visite sur ton blog très riche en histoire, d'autant plus intéressante que j'ai maintenant l'honneur d'en connaitre l'auteur. Amicalement Sylvain

JMH 17/12/2011


Bonjour Dan


 


J'avais commencé mon premier commentaire en parlant d'une recherche à propos de ce bateau en ciment. En retrouvant une note à ce sujet, j'avais appris que al société des frères Gac existait
toujours et était devenue la société GNC qui se trouve actuellement à Gonfreville-L'orcher. Elle s'occupe désormais de menuiserie.   A bientôt.

Caroline.K 23/10/2012


Bonjour Dan,


J'ai essayé de retrouver le point où je m'étais arrêter dans les articles de ce blog et je pense y être. Je suis toujours aussi admirative de la qualité de tes articles. En plus je vais pouvoir
épater ma soeur en lui parlant de ce bâteau en ciment. Et ce nom alors, chapeau.


CaroLINE

delamare christian 02/11/2012


bonjour je vient de decouvrir votre site je suis ravi car depuis des années je parle a mes amis du bateau en ciment j'ai 63 ans j'ai appris a nager dans le bassin est avec mon frere ont peché au
pied du bateau je n'avais jamais trouvé de photos pour prouver mes dires mes amis me disai que cela n'exiter pas un bateau en ciment je suis rassure sur l'etat de ma memoire  merci pour vos
photos est les commentaires qui sont tres instructifs sur l'atelier qui etait resté un mistere depuis mon enfance  vraiment encore merci

delamare christian 03/11/2012


je me suis rendu cette apres midi au magasin plein ciel au dock vauban j'ai appris que vous venez dedicasser un livre pouriez vous me donné les dates d' avance merci

Francis 11/11/2012


Bonjour


Et bien voilà, j'ai la réponse à la question que j'avais posée il y a quelque temps dans le sujet consacré au bassin du commerce. Mais,que la mémoire peut faire défaut,il me semblait encore
avoir vu ce bateau dans les années 1970 1975.


Quelle richesse ce blog

Manlef 04/04/2014


Merci pour ce blog super instructif.

MATHIEU François 27/02/2015

Super, votre mise en ligne de ce passage historique, personnellement notre groupe s intéresse à ce qu il est devenu suite à son transfert à St Malo. Nous avons d autres documents qui pourraient éventuellement vous intéresser. Pour le GRIEME François MATHIEU