Le cercle Franklin (B-12 sur plan)

Publié le par DAN

  Le cercle Franklin, nom donné en référence à Benjamin Franklin citoyen américain, est inauguré le 9 janvier 1876. Construit par l’architecte Théodore Huchon, sur l'initiative de Jules Siegfried havrais et républicain laïc, qui en avait lancé l'idée quelques années plus tôt. Le but recherché était le bien-être moral, intellectuel et sportif de la classe ouvrière.

La montée du mouvement syndical prenant de l'ampleur en cette fin du XIXè siècle le cercle Franklin cessera ses activités laïques en 1888 et sera mis à la disposition des syndicats ouvriers en 1895, devenant ainsi la "bourse du travail", expression qui sera remplacée en 1898 par "maison des syndicats" appellation qu'elle a encore aujourd'hui.

Quelques dates :

En 14-18, le bâtiment est occupé par le gouvernement Belge qui le transforme en hôpital.

La grande salle se trouvant à l'arrière du bâtiment est détruite par les bombardements de 1944 .

Une refonte et un agrandissement des bâtiments à l'arrière eurent lieu entre 1976 et 1978.


Le Havre franklin (5)Le cercle Franklin lors de son 70ème anniversaire en 1965.
(collection Alinand)


 

Le Havre franklin (3)La gravure de l'inauguration du cercle Franklin, janvier 1876.

 


Le Havre franklin (4)Un rassemblement au début du XXè siècle, dommage que la carte postale ne précise pas son objet !

 


Le Havre franklin (2)L'aspect du bâtiment en 2011

 


Le Havre franklin (1) Un rassemblement avant le départ en cortège dans les rues de la ville en 2010.

*************************

De la part de l'ami JPS, voici une représentation de le salle disparue lors des bombardements. Merci jean-Pierre.

 

ANCIENNE SALLE FRANKLINUne grande salle de réunion si l'on en juge par la taille des personnages.

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.

 


Commenter cet article

B58 25/01/2012 12:06


Bonjour, en cherchant une vidéo sur l'Ile de France, j'ai de suite reconnu le cercle Franklin après l'avoir vu dans cet article. Donc voic,i le lien pour le voir en 1954, en plein coeur de
revendications des marins.


 
http://www.criticalpast.com/video/65675024248_French-ships-Idled_SS-Antilles_SS-Liberte_SS-Ile-de-France_Maritime-seamen 

Pour ce qui est de votre ami qui cherche des informations sur les séances de cinéma au casino, il ne m'a pas encore contacté mais comme vous m'avez prévenu, j'ai ainsi pu commencer à rassembler
ce que j'ai à ce sujet.

DAN 25/01/2012 15:58



Bonjour B58. J'ai regardé cette vidéo et j'y ai vu en effet le cercle Franklin, dommage que ce bout de film ne comportait pas de commentaire ce qui aurait permis de mieux comprendre cette action
syndicale.
Marc ne vous a donc pas encore contacté, je suis sûr qui va le faire, c'est un ami passionné comme nous et peut être est-il en train de faire des recherches de son côté, recherches qui l'accapare
beaucoup.
Bonne journée B58, à bientôt !



jps 09/12/2011 23:14


Franklin !! à deux pas de là où ma jeunese s'est écoulée presque paisiblement..car à l'époque nous disions tout simplement Franklin sans plus de précision..le cercle bien connu des ouvriers et
encore plus des syndiqués..Franklin et ses distributions de prix d'école, d'arbres de Noël de AFLDH (association des fêtes et loisirs de la douane du havre), de concerts de rock (Ange,
J.Thunders, Died pretty, Ti Bob et autres groupes havrais, etc), de galas de boxe, de conventions de disques, du salon des peintres ouvriers..tout bon havrais qui se respecte connaît la salle
Franklin car sans être un quartier ou une adresse, on sait le situer..J'ai cherché quelques renseignements sur cette salle mais peu de photos même dans cité magazine..j'ai bien trouvé une photo
que je t'envoie sous peu et tu me diras si c'était la grande salle dont tu parles..Mon père m'a raconté un jour que son père, qui était gendarme à Montivilliers, avait chargé à cheval, sabre au
clair, les ouvriers grévistes en 1936 et cette même année dans un autre secteur du Havre, les ouvriers l'ont désarçonné et balancé dans un bassin, dis donc ça rigolait pas les jours de grève à
l'époque!! symbolique à jamais ce bâtiment cossu.. je ne devais être bien loin le jour de la dernière prise de vue puisque présent parmi les nombreux manifestants..Le 13 décembre, un mouvement de
contestation est prévu mais le RDV est devant le pasino de merde..Tous dans la bataille, on va mitrailler mais numériquement !!


amitiés syndicales..

DAN 10/12/2011 00:25



Salut Jean-Pierre.
Voilà un bon complément d'informations à propos de ce cercle, car n'étant pas natif de ce quartier, j'en ignorais complètement les diverses manifestations qui ont pu s'y dérouler. Je n'ai fait
connaissance de ce cercle qu'à l'occasion de ma première participation au salon des artistes ouvriers c'est à dire en 1961. Syndicalement parlant Franklin n'était pas pour nous les « Renault » le
point de ralliement des mouvements syndicaux organisés par les responsable des syndicats au sein de l'usine de Sandouville.
Pour revenir à Franklin je me doutais bien que « ti BOB » y avait fait quelques représentations, dommage pour moi qu'à l'époque où je l'ai un peu côtoyé je n'avais pas encore fait ce blog, sinon
je me serais permis de l'interroger à ce sujet.
Pour la salle et connaissant celles actuelles, je te dirai si c'est ce que je recherche, car j'ai eu beau chercher je n'ai rien trouver du tout, bien qu'ayant demandé au sein même de cette «
institution » s'il y avait quelques archives concernant cette salle disparue.
Le témoignage de ton père reflète bien ce qu'était les grèves à l'époque. Aujourd'hui un cortège comprend musique et service d'ordre, et pour en avoir fait quelques-uns de ces cortèges, ils n'ont
rien à voir avec ceux de nos parents ou grand-parents. A croire que les enjeux sont moins importants qu'à l'époque des grandes grèves de « 36 », ce que je ne le crois pas, mais le contexte est
tellement différent que de nos jours que c'est plus difficile d'y voir clair et certainement moins « manichéen » qu'à l'époque de 36.
Dommage pour moi que tu ne sois pas sur ma dernière photo, bien qu'en en ayant prise plus de 100 ce jour là, il n'est pas interdit de te voir sur l'une d'elle. Eh oui la bataille numérique fait
rage !


Amitié corporatives !  



Ships-lover 07/12/2011 08:33


Voila un documentaire nous disant encore une fois les informations de cette maison des syndicats. Merci de l'info l'ami

DAN 07/12/2011 08:45



Bonjour Ships-lover, et merci, car mon blog est fait pour avoir un apercu de l'histoire du Havre et de ses édifices, et d'en donner le goût, ensuite libre à chacun de se procurer des livres
expliquant par le détail cette histoire que je résume pour tous !
Bonne journée Ships-lover !



louis 29/11/2011 00:07


Petit irrévérencieux, je parlais de la troisième carte postale dont personne ne sait rien. Ca va chier quand on va débouler chez vous !!!

DAN 29/11/2011 00:28



Aaaaah ok, alors là il va vous falloir sortir le grand jeu, et ne pas trop faire de sort à la boisson régionale ayant le même nom que le département Normand N° 14


Quant à être irrévérencieux, diantre, je ne me permettrai pas un tel manque de respect envers les représantants de la capitale de la gastronomie Française...


Bonne nuit Louis !



MARRAINE 28/11/2011 21:24


franklin !


      c'est tout un symbole !!! je me rappelle de mai 68   ma belle mère nous a dit qu 'au cours des défilés après la 1ère guerre lors des manifestations les
gens mettaient des matelas aux fenêtres pour "parer" aux jetés de pavés que lançaient les  manifestants  ....


 


 

DAN 28/11/2011 23:22



Bonsoir Marraine. il est certain que beaucoup de fait se sont déroulé ici même, point de jonction des rendez-vous des manifestant. 1968 n'échappe pas à la règle. Quant aux gens mettant des
matelas aux fenêtres pour se protéger des éventuels dégâts "colatéraux", comme on dit aujourd'hui, voila une image qui ne se verrait plus aujourd'hui, les manifestations étant plus "pacifiques",
mais le mécontentement populaire reste le même !
Bonne fin de soirée Marraine !



Mousse 28/11/2011 20:41


Bonsoir cher Dan,
Je suis de nouveau sous le charme de tes belles cartes. Je ne savais pas que le gouvernement Belge avait été dans ta ville.
Je trouve que le bâtiment n'a pas trop changé.
La photo de 1965 qui n'est pas si vieille que cela, me donne un drôle d'effet, quel changement dans nos vies sur 46 ans, c'est affolant, les voitures font d'un démodé.
Les cartes plus anciennes, me choquent moins.
Bref, j'ai passé un bon moment chez toi comme chaque semaine.


Merci pour ce joli billet.


Je te souhaite une très bonne semaine.


Je t'envoie mes amitiés.

DAN 28/11/2011 23:14



Bonsoir Mousse. Le gouvernemant belge s'est réfugié au Havre plus précisément à Sainte Adresse, (cette commune n'étant séparée de la notre que par une rue), dès 1914, pour n'en repartir qu'en
1918. Plusieurs bâtiments ont été occupé par les membres de ce gouvernement, voici celui qui est resté debout après la guerre et qui porte une plaque rappelant cet épisode du premier conflit
mondial. De plus une boite à lettres officielle de la poste Bege est toujours en place et en service devant ce bâtiment, tu vois, tu aurais de quoi visité si tu venais au Havre. D'ailleurs voici
ce bâtiment avec , en incrustation la plaque et la boite à lettres :

Pour les voitures figurant sur la photos , seule l'Ami-6, celle de droite, est de cette époque, les autres étant plutôt des années 50, mais tu as raison les choses changent vite !
Je te souhaite une excellente semaine chère Mousse !



Jeff 28/11/2011 18:54


Encore un haut lieu du monde ouvrier et syndical que ce quartier Danton. Comme à votre habitude vous faites ici une évocation interessante du Cercle Franklin, qui accueillait aussi les réunions
des sociétés de mutuelles ouvrières Havraises. Le livre de Pierre Ardaillou "Les Républicains du Havre au 19ème siècle (1815-1889)" constitue un complément interessant à votre article, qui
aiguise, comme tous ses précédents, notre curiosité. Bonne fin de journée. Jeff

DAN 28/11/2011 19:47



Bonsoir Jeff. En effet ce lieu était le lieu de réunion et rassemblement de beaucoup d'associations dans les domaines le plus divers. J'ai lu quelques extraits du livre "les républicains du Havre
au 19ème siècle", c'est en effet un complément que je ne saurais trop conseillé à ceux voulant plus d'informations au sujet de ce cercle Franklin, pour ce faire ils peuvent voir sur de lien
ici où se le procurer.
Sinon je met ici aussi un document que vous avez eu  la gentillesse de m'envoyer par mail, et je vais en faire profiter tous les lecteurs de ce document paru le 4 juin 1931 dans "le petit
Havre" et  qui montre une annonce de " Les prévoyants de l'avenir" une assurance prévoyance avant l'instauration de la sécurité sociale après
1945  et les années suivantes.

Merci Jeff pour ce document et très bonne soirée !



Papy Scham 28/11/2011 17:55


Bonsoir Dan


"Bourse du travail", "Maison des syndicats", des dénominations de lieu de départ pour les manifs qui avaient cours dans toutes les grandes villes. Maintenant ce ne sont plus que des sièges de
permanence de syndicats. Et les rassemblements ne sont plus les mêmes.


La première carte postale est géniale.  J'ai pris un coup de jeune ?


Bravo pour ce "bout" de l'histoire havraise. ;-)


Bonne soirée.

DAN 28/11/2011 18:24



Bonsoir Papy Scham. Eh oui, quelque soit la ville, le point de rassemblement d'un cortège est toujours un bâtiment en rapport avec le travail. Quand aux rassemblements et défilés, tu as tout à
fais raison, aujourd'hui c'est plutôt "bon-enfant" alors que par le passé c'était parfois mortel au sens de perdre la vie, et non plus au sens que donne les jeunes à ce mot aujourd'hui.
C'est vrai que ce ne sont plus que des sièges et permanences de syndicats, mais il faut bien reconnaitre que la classe ouvrière est en train de s'amenuiser, et ce, à cause des délocalisations
d'une part, et des progrès techniques de l'autre.
Quant à la première photo ce n'est pas une carte postale mais une photo de la presse locale, qu'un collectionneur et ami m'a prêté !
Bonne soirée Papy Scham



louis 28/11/2011 14:04


Enfin  ! On parle des ouvriers ici !!!


Personne ne sai tquel est  l'évènement sur la photo ? Un mariage ? Une manif CFTC (il y a peu de monde) ou une réunion des Pentecotistes qui fréquentent ce lieu ? Oui j'ai enquêté !

DAN 28/11/2011 16:06



Salut Louis si toi même tu avais enquêté tu aurais pu lire que c'était le 70ème anniversaire de cette "institution" car la maison du syndicat existe depuis 1895, et la photo est de 1965 et
représente la décoration faite à propos de cet anniversaire, mais tu as du confier cette enquête à tes "bras cassés" alors forcément  on ne peut pas dire que tu sois au parfum, sinon on
attend une pointure Lyonnaise pour l'enquête serais-ce toi par hasard ? 
Bonne fin de journée Louis !!



Kiminou caroline 28/11/2011 09:35


Eh bien je commence bien ma journée avec tout ce que j'ai appris sur la lutte ouvrière havraise me permet de ranger les récits de Ruquier dans une histoire. Alors tu connais à aller à Franklin ?


Merci de ce partage j'ai toujours l"'impression de m'enrichir après une visite chez toi, la richesse des commentaires est unique en son genre. çà continue de m'emerveiller c'est le seul blog sur
lequel la lecture des commentaires est plus longue que celle de l'article.


Bonne semaine


CaroLINE

DAN 28/11/2011 10:29



Bonjour CaroLINE. Eh oui je connais bien cet expression "aller à Franklin", bien que au cour de ma vie professionnelle, je ne m'y suis rarement rendu ayant travaillé bien loin du havre pendant 34
ans, mais y revenant chaque soir. Aussi n'est-ce qu'aux grands rassemblements auxquels  j'assistais.
Quand aux commentaires, là tu mets l'accent sur un point TRÈS important de ce blog, car - en principe- un blog est fait pour raconter la vie personnelle de celui qui le fait, alors que moi j'ai
une autre ambition pour celui-ci, ce que je suis n'a aucune importance et n'est pas intéressant, seul mon travail à propos de l'histoire du Havre l'est. Je ne suis pas non plus un 'historien'"
cette discipline demandant plus d'études que j'en ai faite, mais mon ancien travail de journaliste d'entreprise m'a permis d'acquérir les bases essentielles d'une présentation et d'écriture
d'articles de prise de vues photos qui l'illustre et de la mise en page, alors peut-on encore parler de blog?
Bonne journée CaroLINE et merci pour ta fidélité !  



GL 28/11/2011 08:53


Un bâtiment qui n'est pas anodin pour les ouvriers en lutte.


Il a été relativement bien conservé, mis à part les fenêtres alu qui choquent.


La première photo est un condensé d'une époque où il y a encore plus de deux roues que de quatre.

DAN 28/11/2011 09:56



Bonjour GL. C'est vrai, et je n'avais pas remarqué ce détail, mais il y a plus de deux roues que d'autos. Mais pour un endroit comme celui-ci cela me semble logique.
Comme tu le dis ce n'est pas un bâtiment anodin, c'est le phare du monde ouvrier, impossible de parler du monde du travail au Havre sans parler de cet édifice !
Bonne journée GL !



Didier 28/11/2011 08:53


J'fais l'impasse sur le lieu de rassemblement des manifs, Franklin, ce nom résonnera encore longtemps pour tous les amoureux du rock, qu'ils soient français ou anglais ou pas.Malheureusement ce
nom était associcé à un son qui lui a définitivement disparu avec sa scène, car c'était un emblème du rock français, un rock avec un son, un rock avec une âme, une âme avec un coeur, et ce coeur
était havrais. Quelque fois on s'affole à voir disparaitre un mur de briques, un pan de l'histoire et du patrimoine havrais, en perdant Franflin comme scène rock, le havre a perdu la moitié de
son histoire, et ce n'est pas un dock vauban qui lui redonnera vie.

DAN 28/11/2011 09:50



Bonjour Didier. Merci de ce témoignage, car même si je savais qu'on faisait de la musique dans cet endroit, je n'avais rien lu d'aussi précis à son sujet. N'étant pas un "spécialiste" en musique
rock, (en fait je n'y connais absolument rien)  je constate quand même qu'il pouvait y avoir une production havraise sinon local ou national de cette musique. Little bob a-t-il joué ici
?
C'est vrai qu'on "panique" un peu quand un bâtiment chargé d'histoire disparait, mais il est tout aussi désolant de voir disparaitre une culture, qu'elle quelle soit, aussi si on peut préserver
les deux l'une pour notre plaisir, comme la musique, et l'autre pour l'abriter, voila une équivalence qui devrait contenter tout le monde.
Bonne journée Didier !



Pierre 28/11/2011 07:32


Un bâtiment qui n'a pas changé. Ca ce fait rare dans cette ville :)
Je pense que je n'ai pas été dans ce coin. Comme quoi, j'ai encore des bornes à faire pour tout voir.

DAN 28/11/2011 09:32



Bonjour Pierre. je retiens que tu n'as pas encore visité ce quartier et en particulier ce bâtiment, donc ça pourra être un but de promenade lors d'une de tes prochaines visites avec l'ami Phyll
!
Bonne journée Pierre ! 



Claude 28/11/2011 00:17


Ah...! FRANKLIN,  quel salarié ne s'est pas rendu au moins une fois dans sa vie devant ce batiment pour y prendre le départ d'une "manif" pour une
revendication sociale...?? ( qu'il lève le doigt ) .


Pour moi à part ce côté "citoyen", c'est toute une partie de mon enfance qui est liée à ce lieu pour d'autres raisons puisque je suis né (et j'ai déjà eu
l'occasion de le dire ici) dans cette rue Fontenoy au bas de laquelle se trouve "FRANKLIN" et les jardins autour nous servaient à tous les garnements du quartier de terrain de
jeu.


Des jardins direz vous , en réalité un bien grand mot puisque de jardins il ne restait plus grand chose la guerre était passée par là....Si ce n'est un
terrain occupé par une multitude de petits cabanons qui servaient de "celliers" comme on disait aux riverains le tout quand même entouré d'une grille que j'ai connue (Hé oui) et d'ailleurs cette
grille on la devine sur la 3ème photo ainsi d'ailleurs que les arbres du "parc". (étant bien entendu que je n'ai pas connu ce lieu à l'époque de cette 3ème photo quand même pas) mais dans
l'immédiat après guerre.


Je me souviens des ruines de la salle de sports ( gymnastique et autres ) à l'arrière du batiment principal et j'ai aussi en mémoire la contruction de cette
nouvelle salle où on peut admirer tous les ans les oeuvres de nos "Artistes ouvriers" Dan tu vois ce que je veux dire bien sûr.


Dans cette même salle où se sont tenus combats de boxe et de catch, j'ai aussi eu l'occasion d'assister à des "arbres de Noël" de l'association des Bretons
du Havre et à des opérations "Bric à Brac".


Puis ensuite ce fut la construction des autres bâtiments annexes pour y loger les sièges des autres syndicats....Car il faut le rappeler "Franklin" c'est
bien la maison "des syndicats" et non pas seulement le siège de la CGT.


Franklin abrite aussi les permanences d'organisations d'anciens combattants.


Voilà ce que je peux dire au sujet de ce "haut lieu" de la lutte sociale au Havre et qui sera encore hélas le témoin des ces luttes dans les temps à
venir...!!


Bonne nuit à tous  car je m'apperçois qu'il est minuit passé .


 

DAN 28/11/2011 09:28



Bonjour Claude (eh oui je ne suis pas un noctambule)
Je me demande si ce cercle Franklin, n'est pas un des bâtiments majeur de notre ville comme l'est l'hôtel de ville toutes proportions gardées. Le Havre étant (mais de moins en moins hélas ) une
ville portuaire et industrielle, le prolétariat trouvait là conseils et protections, car tout au long de son histoire Franklin a été ce point d'appui de cette classe ouvrière.
Ton terrain de jeu d'enfants s'est radicalement transformé depuis le temps où tu y jouais, il en est ainsi pour de nombreux endroits au Havre, car j'ai connu ça aussi, avec aussi des
installations provisoires et un terrain transformé en jardin. Sur bon nombre de cartes postales nous voyons cette grille dont tu parles je ne pensais pas qu'elle fut encore en place au sortir de
la guerre, et puis s'agissant de la salle de sport bombardée et en ruine, voilà au moins un témoignage à défaut de photographie, qui vaut son pesant historique car dans toutes les archives
consultées on en parle mais sans plus de précision.
Quant au salon des artistes ouvriers, voilà une « institution » qui perdure depuis près de 60 ans et auquel je participe comme tu y a fais allusion.
On n'en finirait pas de raconter ce que cet édifice représente pour tous les havrais, ainsi en est-il pour la permanence des anciens combattants. Merci Claude d'avoir apporté ton témoignage à son
sujet, témoignage situé en bonne place parmi tous ceux reçus ici !
Bonne journée Claude ! 



UnHavrais 27/11/2011 19:23


Bonsoir Dan !Un bon ravalement de façade, changer les fenêtres, aménager une belle Place, avec, pourquoi pas, une statue représentant la fraternité entre les Hommes, et cette endroit aura un tout
autre intérêt ! Sans oublier de rénover la salle Franklin, bien laide aujourd'hui ! 

DAN 27/11/2011 19:38



Bonsoir Unhavrais. Le hall d'entrée va être refait à neuf avec un ascenseur qui n'existe pas rappelons-le, donc c'est déjà un gros investissement, de plus il vont mettre ce bâtiment aux normes
des handicapés avec une facilité d'accès pour eux. Alors pour l'instant je ne pense pas qu'il puisse avoir le budget nécessaire pour la façade qui, il est vrai en a besoin. Changer les fenêtres
cela a déjà été fait par le passé, il est amusant de voir sur la première photo comment elles étaient et comment elles sont sur la dernière photo. Il faut remarquer qu'elles étaient plus jolies
avant avec ses croisées, mais ce n'est que mon avis.
Quant à la salle là aussi un bon coup de neuf serait bienvenu, mais si on ajoute les plus avec  les plus c'est moins qu'il y aura dans les caisses. Alors il faut bien choisir même si ce
choix est draconien !


Bonne soirée Unhavrais  ! 



eva baila 27/11/2011 18:38


Un bâtiment qui est resté intact ! formidable ! Sur la 1ère photo, on voit trois voitures bien sympathiques !!! 

DAN 27/11/2011 18:47



Bonsoir Éva. Oui assez bien conservé c'est certain, mais amputé quand même de sa partie arrière, mais si tous nos bâtiments au Havre avaient été aussi bien préservé ma foi ce serait très bien,
mais hélas ce n'est pas le cas.
Quant aux voitures elles résument bien ces années 50/60, nostalgie quand tu nous tiens...


Bonne soirée Éva  ! 



Reveillematin 27/11/2011 18:22


Le bien-être moral, intellectuel et sportif de la classe ouvrière et des travailleurs en général : nous avons beau être au 21ème siècle, il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine. Merci de
nous rappeler les objectifs et la profonde signification du cercle Franklin !


Bonne soirée DAN !

DAN 27/11/2011 18:29



Bonsoir "réveil-matin". En ces temps de crise rappeler d'où nous venons n'est pas dépourvu de sens, et rappeler ce que nos aïeux on vécu peut nous donner du courage pour affronter l'avenir. Et
XXIe siècle ou pas les problèmes restent "presque" les mêmes !
Bonne soirée "réveil-matin" !



boboce 27/11/2011 18:06


J'étais en train de me dire, en regardant la première photo, est ce bien le batiment auquel je pense. Et bien oui. C'est dingue de s'apercevoir qu'un si beau batiment, peut paraitre aussi banal
lorsque l'on est à côté. Et je ne suis pas le seul, vu le nombre de commentaires partisan d'un léger ravalement.


 


Bonne soirée


A+

DAN 27/11/2011 18:16



Bonsoir boboce. Eh oui le temps ne fait rien à l'affaire, et les bâtiments sont comme les humains, il vieillissent. C'est bien ça que je trouve un peu "désolant" parfois, il suffit de
mettre  un bâtiment en lumière pour s'apercevoir qu'il est là et bien là, car à force de le regarder par habitude on ne le voit plus.
Si seulement nos élus et décisionnaires pouvaient mettre la main à la poche, c'est un peu la nôtre aussi d'ailleurs, alors ...?
Bonne soirée boboce



marcopolo76 27/11/2011 17:03


Bonjour Dan


Un lieu qui reste un symbole pour la ville mais qui mériterait mieux au niveau d'un "relooking "...!


De plus , il m'appartient pas au site qui sont visités ...?!


Sinon, pour moi il reste un souvenir  d'une rencontre entre toi et Phyll pour une exposition de peintres et sculpteurs ..


A+

DAN 27/11/2011 17:15



Bonsoir Marco.
Le bâtiment à besoin d'être relooké en effet, c'est nécessaire, mais comme je l'ai dis aux amis où trouver l'argent ? Déjà, et prochainement (en 2012 je pense) sera rénové l'intérieur du hall
avec l'installation d'un ascenseur, alors je ne penses pas que cette rénovation extérieure  soit à l'ordre du jour hélas.
Oui cette exposition annuelle des peintres ouvriers permet de belles rencontres entres peintres et publics mais aussi entre amis, et en ce moment tu peux voir une exposition de tableaux mais
cette fois-ci dans le hall d'entrée ce qui te permet de le visiter en plus de voir les peintures  !
Bonne soirée Marco ! 



jeanpaul76 27/11/2011 15:42


Ohé camarades


Un lieu un bâtiment surtout un nom un endroit de réunions de décision de la classe ouvrière et surtout détesté des patrons de toute évidence Franklin est le point retenu sans l'ombre d'un doute
quand on parle de Franklin on le situe bien au rond point il n'y a pas d'ambiguïté, pour ma part, je nais jamais mis les pieds à l'intérieur sauf la salle d'exposition annuelle des peintres
ouvriers .
Comme le dises si bien JMH une remise en valeurs de cette place je l'espère j'ai cru comprendre là où passe le tramway on fait du beau
J'aime bien la remarque de l'ami Buddy tourner la tête "vers la gauche"...heureusement non je taquine, pas de procès ...
Bon je vais conclure l'article va certainement susciter d'innombrables anecdotes


Merci vous deux et Bon   dimanche

DAN 27/11/2011 17:07



Bonsoir Jean-Paul. Franklin est le symbole même de la classe ouvrière, et si tu n'aa jamais mis les pieds à l'intérieur je t'invite à le faire ces jours-ci où une exposition des artiste ouviers a
lieu, pas celle traditionnelle du moi de mai, mais celle des reponsables des syndicats qui ont invité 10 peintre choisi par eux au cour du salon du moi de mai, tu y verra deux tableaux d'un
certain DH.
Quant à la remise en valeur du bâtiment on en revient toujours à la même question "où trouver les sous ?" Eh oui tout change et rien ne change...
bonne soirée l'ami ! 



marc georges 27/11/2011 15:05


Bonjour,


Pas mal débordé ces temps-ci et je ne fais seulement que de rentrer. Très heureux que tu consacres un article au Cercle Franklin où les plus vieux se souviennent d'y avoir vu des chanteurs
(Berthe Sylva entre autre) et pas mal de groupes de Rock parfois débutants. Il y eu aussi beaucoup de théâtre et c'était du théâtre engagé (je ne donne pas la direction vous avez deviné), j'ai
retrouvé la trace du passe de la pièce "BAGNE D'ENFANTS". Lors d'un travail sur les grèves de 1922, une dame m'avait raconté qu'elle chantait sur scène tous les dimanches avec d'autres enfants,
un béret rouge sur la tête.


La fin de cette forme de théâtre - à une exception près avec la reprise de "BOULEVARD DURAND" - arriva en 1981 où fut joué la pièce d'Yvon Bister "UN ETE HAVRAIS" sur justement les grèves de
1922. J'étais dans la distribution et j'étais très heureux de me retrouver sur une scène havraise, ce qui depuis n'est plus arrivé très souvent (on s'en fout un peu car il y a d'autres théâtres
dans d'autres villes).


Il ne faut pas oublier que cette grève fut très dure, dura près de trois mois (le gouvernement avait décidé de diminuer les salaires d'un tiers - ne l'ébruitons pas cela pourrait donner des
idées à serins) et fit quatre morts, quasiment devant Franklin justement. Dans cette grève solidaire, les militaires tournèrent la crosse et refusèrent de tirer sur les grévistres (Salut à vous
braves soldats du.....), ce sont les Brigades Mobiles qui chargèrent, les manifestants qui en réaction coupèrent les jarets des chevaux pour faire tomber les cavaliers.


Les noms de ces quatre morts sont à l'intérieur de Franklin et je me suis toujours demandé pourquoi la plaque n'était pas sur la facade, si certains d'entre nous ont réussi à avoir une retraite
"au bon moment", c'est partiellement de la graces à ces quatre victimes. Alors, aujourd'hui remettre en cause tout cela, c'est quelque peu - passez moi l'expression - cracher sur leurs cadavres.


Lorsque l'on parle de Franklin, on nous évoque souvent des chanteurs de rue le dimanche matin.


FRANKLIN fut aussi un haut lieu de la résistance. C'est peut-être le lieu le plus chargé d'histoire de notre ville, alors l serait bien que la ville lui rende hommage (effectivement un nettoyage
de la façade ne serait pas inutile.


A quand un BOUQUIN sur l'histoire de Franklin.


Cordialement,


Marc.

DAN 27/11/2011 17:01



Bonsoir Marc Georges. Merci pour ces précisions sur les représentations théâtrales qui eurent lieu ici. Quant aux grèves n'oublions pas non plus celle de 1913, d'ailleurs il y a eu quelques
photos éditées en cartes postale faites à ce propos, ainsi d'ailleurs que la grande grève de 1922, ou l'une d'elle représente les ouvriers rassemblé devant Franklin, c'est très impressionnant et
n'a rien à voir avec les défilé disons "bon-enfant" que nous voyons maintenant.
Ce serait bien en effet de retracer l'historique complet de ce bâtiment et de toutes les luttes auxquels il a assisté, et tous les évènement qui s'y sont déroulé tel la résistance,  mais
ceci demande un travail incompatible avec le tenue d'un blog tel celui-ci avec une parution hebdomadaire.
peut être cet article donnera l'envie à un historien de faire ce travail qui sait ?
Bonne soirée Marc !



l'pere cantoche 27/11/2011 14:01


ERRATUM :


Naturellement il convient de lire :


Sans lesquelles ces acquits sociaux n'auraient pu etre obtenu...

DAN 27/11/2011 16:49



errare humanum est, perseverare diabolicum


Ok Thierry erreur corrigée "mentalement" bonne soirée Thierry  ! 



geo 27/11/2011 14:00


Ce batiment mériterait un meilleur traitement, un ravalement de façade et surtout une amélioration de sa partie arrière.

DAN 27/11/2011 16:42



Salut Geo. Pour y avoir été récemment, je sais que le hall d'entrée va être complètement refait à neuf avec l'installation d'un ascenseur, mais rien en ce qui concerne le ravalement ou
l'amélioration de sa partie arrière. Les budgets étant ce qu'ils sont en cette période de crise refaire déjà cet intérieur est une bonne chose.
Pour l'extérieur il faudrait des aides venant de divers instances comme l'état ou le département. Mais là je suis en terrain inconnu pour moi aussi je ne peux qu'espérer qu'un jour il sera
restauré comme il le mérite !
Bonne soirée Geo ! 



l.pere cantoche 27/11/2011 13:18


Cher Daniel, un petit boujou en passant rapidement pour te dire que de ma destination Antillaise j'ai lu tes deux derniers articles, Monoprix et celui-ci... je ne suis pas trop sur les blogs, ces
jours-ci... je suis certain que tu comprendras que je previlegie le rechauffement de mes vieux os, les accras et le ti-punch et que tu ne m'en voudras pas... je voulais reagir sur cet article
connaissant ton attachement aux lutters ouvrieres... comme lu sur un commentaire precedent le " p'tit con " issu d'un milieu dit ' favorise ' ne voyait dans sa jeunesse " doree " dans ce centre
Franklin que la maison abritant le diable... mais heureusement mon mariage, mon parcours professionnel, et les merveilleux potavrais rencontres sur le tard m'ont donne une autre approche du sujet
un grand respect pour les luttes ouvrieres sans lesquelles de grands acquits sociaux ont ete obtenus y compris pour le p'tit con evoque au debut de mon commentaire... donc un grand merci a tous
ceux et toutes celles qui se sont battus pour obtenir la dignite... bonjour a tous les Amis qui passeront ces jours-ci sur ce superbe blog

DAN 27/11/2011 16:36



Bonsoir père cantoche. C'est normal qu'étant au soleil tu as moins de temps à consacrer aux potavrais, et je comprends parfaitement que tu veuilles réchauffer tes vieux os au soleil. Je ferais de
même à ta place, quoique je n'emporte jamais d'ordinateur pendant les vacances.
Les blogs on ceci de particulier est que nous ne savons pas l'origine sociale de ceux qui les font, c'est pourquoi nous avons pu entrer en relation au travers ce nouveau moyen de communication.
Je n'ai pas fait de la lutte ouvrière mon pain quotidien, mais ayant travaillé au sein de cet univers ouvrier, j'en ai compris les codes les attentes et les aspirations.
Alors que je puisse partager cette expérience avec d'autres personnes d'autres milieux et d'autres origine social est pour moi une grande satisfaction car on a toujours à apprendre de l'autre
surtout quand il n'a pas exercé le même métier que le sien.
Ce sont ces échanges qui font la richesse des nouvelles relations et à ce titre merci Thierry d'être passé ici me rendre une "tite" visite !
Bon bain de soleil...veinard !



Otto Graf 27/11/2011 13:01


Il y a 3 étapes dans l’histoire architecturale du Havre.


Une a disparu, celle de la fondation de la ville.


Une 3 ème l’a remplacée, celle de Perret.


La seconde qui se concentre sur la 2 ème moitié du XIX ème Siècle, période de grande expansion de
la ville,  ne peut pas être présentée comme modèle touristique puisqu’elle correspond à cette époque de très mauvais goût propre à la III ème
République pour ses immeubles officiels, avec en parallèle un habitat immobilier médiocre, sauf quelques exceptions (maison Courant, par exemple). La sociologie n’est pas un thème
touristique.


Non, je crois sincèrement que l’intérêt touristique se situe ailleurs, et il y a
matière.


Otto G.

DAN 27/11/2011 16:21



Bonjour Otto Graf. Aujourd'hui il y a plusieurs formes de tourisme, moi même j'ai fait un peu le guide dans mon travail pour une forme de tourisme dit  "industriel" en faisant visiter
l'usine à ceux qui voulaient voir et comprendre comment était fabriqué une automobile. De même, il peut y avoir un tourisme sur l'histoire de l'architecture, d'où les visites pour la
reconstruction Perret, pourquoi n'y aurait-il pas un tourisme pour voir et comprendre comment s'organisait une ville au XIX et début XXe siècle ?
C'est pourquoi je parlait du quartier Danton, où, bien sûr il n'y a pas de chef-d'œuvre à chaque coin de rue, mais où on peut comprendre la nécessité de loger les havrais en très forte expansion
démographique à cette époque, pourquoi cette phase de construction et d'architecture  ne pourrait-elle pas intéresser les visiteurs venant au Havre ?
Il m'est arrivé de guider quelques touristes étrangers au Havre voulant connaitre cette transition entre l'architecture de Perret et la ville du XIX et XXe siècle, le quartier Danton étant pour
cette raison une illustration parfaite entre ces deux époques.
bien sûr, on aurait pu faire comme à Honfleur où l'ancien patrimoine est mis en valeur et apprécié des touristes, mais au Havre ce n'est plus possible les anglais nous ayant dépouillé de notre
passé historique, alors il faut bien se rabattre sur ce qui nous reste, même si ce n'est pas évident à mettre en valeur !
Bon dimanche Otto graf !



Bontonnou 27/11/2011 09:21


Bonjour à tous


pour moi cela evoque surtout la salle de concerts sur le coté à l'epoque ou l'on  a peu de conscience politique (ptits cons, pensenaient qu'a s'amuser lol)


et aussi quelqes rencontres sportives


bon dimanche à tous


J.Paul/Claymore


P.S quelle mine d'or, mais ou trouvez vous tous ces documents


 

DAN 27/11/2011 09:57



Bonjour Jean-Paul. Cette maison des syndicats abrite beaucoup d'activités comme ton commentaire le prouve, et il n'y a rien de mal, surtout quand on est jeune, à vouloir s'amuser, comme on dit il
faut bien que jeunesse se passe


Quant aux documents,  ce sont des achats effectués depuis des années soit sur les sites de ventes aux enchères, soit dans les brocantes et vide-greniers, soit encore prêtés par des amis
acceptant leur diffusion pour illustrer un article, voila le secret si s'en est un, des documents publiés ici.
Bon dimanche Jean-Paul 



phyll 27/11/2011 08:53


salut les blogopotes,


et oui, face à cette maison symbolique, je revendique une mauvaise nuit, d'où ma présence "si tôt" en ce dimanche matin !!!


je connaissais un peu l'histoire de ce cercle où j'ai eu mes premiers contacts syndicalistes en 1969 !... et en bon Havrais, on dit tout simplement "aller à Franklin" !!


bon dimanche venteux


à+ !

DAN 27/11/2011 09:16



Salut mon pote.
En effet, tu as dû passer une mauvaise nuit pour être sur le pont de si bonne heure, j'espère que tu rattraperas ça avec une petite sieste.
Sinon si tu veux faire un défilé devant le cercle Franklin il va te falloir trouver d'autres insomniaques  !


En effet il suffit de dire "aller à Franklin" pour qu'immédiatement tout havrais comprenne de quoi il s'agit, pas sûr que cela soit compris dans d'autres villes, mais les autres villes n'ont pas
un "Franklin" CQFD !
Bon dimanche Phyll et repose toi bien !


 



buddy2259 27/11/2011 04:43


Bonjour Dan,


Toute personne qui remonte le Cours de la République ne peut éviter de tourner la tête "vers la gauche"..et oui afin de pouvoir apprécier cette très belle construction que tout
le monde appel aujourd'hui la maison des syndicats.


Félicitations pour ton reportage et les  superbes vues de l'édifice,perso la première photo est vraiment magnifique!


Bon dimanche et mes amitiés à l'ami Nicéphore!

Nicéphore & DAN 27/11/2011 08:25



Salut Buddy, c'est Nicéphore !
Pour une fois, j'ai devancé Dan dans les réponses. Oui, cette maison symbolise un monde un peu disparu, quand on voit le peu d'efficacité des syndicats d'aujourd'hui. Bloquer les voies de
circulation semblent n'être plus que  leur seul moyen d'action. Solution de facilité ! Ça emm...... tout le monde sauf les vrais responsables ! Bon dimanche, Buddy à toi et à tous nos
lecteurs.    NICEPHORE


Bonjour Buddy.
Pour une fois en effet, Nicéphore a été plus rapide que moi . 
Sinon cet édifice fait partie de notre patrimoine encore debout, et comme je le disais à JMH, il devrait être intégré dans un circuit touristique consacré à l'architecture du XIXe et début
XXe  siècle au Havre avec le quartier Danton et ses constructions.
pour la première photo c'est ce qui m'a décidé à écrire cet article, elle est tout simplement formidable !
Bon dimanche Buddy !
DAN.



Armide+Pistol 27/11/2011 01:30


Une maison mythique si l'on en juge. Les drapeaux lui donnent vie et couleur !

DAN 27/11/2011 08:47



Bonjour Armistide+Pistol. Une maison où tout "mouvement-social" au Havre démarre, une maison où les ouvriers trouvent aide et soutiens, mais aussi une maison favorisant la culture telle
l'exposition annuelle des peintres ouvrier ou du salon d'automne auquel je participe. Bref tu l'auras compris une maison très importante aux yeux des havrais.
Bon dimanche Armistide+pistol 



JMH 27/11/2011 00:27


Bonjour


Voici un lieu symbolique et qui a relativement peu changé. Il mériterait une meilleure mise en valeur. Des plantes et un espace piétonnier plus important seraient bienvenus. Le cercle Franklin
pourrait faire partie d'un circuit touristique du patrimoine du quartier du Cours de la République mais à force de détruire certains éléments ( prison...), ce serait difficile. Il reste encore
les Douanes et la caserne des pompiers dans le secteur par exemple. A bientôt.


 


 

DAN 27/11/2011 08:59



Bonjour Jean-Michel.
Peu changé certes, mais j'ai cherché en vain une photo de la grande salle disparue au cours de la guerre, mais je n'ai rien trouvé à ce sujet.
Il me semble qu'en ce moment, avec les travaux pour le tramway, l'espace devant cet édifice est en train d'être réaménagé, mais pas comme tu le souhaiterais avec un espace pour piétons,
dommage.
Quant à faire partie d'un circuit touristique, toi en moi connaissons toutes les richesses de ce quartier et intégrer cette maison des syndicats dans un  circuit touristique me parait tout à
fait approprié. Mais la décision ne nous appartient pas hélas.
Bon dimanche Jean-Michel !