Le cercle Franklin (B-12 sur plan)

Publié le par DAN

  Le cercle Franklin, nom donné en référence à Benjamin Franklin citoyen américain, est inauguré le 9 janvier 1876. Construit par l’architecte Théodore Huchon, sur l'initiative de Jules Siegfried havrais et républicain laïc, qui en avait lancé l'idée quelques années plus tôt. Le but recherché était le bien-être moral, intellectuel et sportif de la classe ouvrière.

La montée du mouvement syndical prenant de l'ampleur en cette fin du XIXè siècle le cercle Franklin cessera ses activités laïques en 1888 et sera mis à la disposition des syndicats ouvriers en 1895, devenant ainsi la "bourse du travail", expression qui sera remplacée en 1898 par "maison des syndicats" appellation qu'elle a encore aujourd'hui.

Quelques dates :

En 14-18, le bâtiment est occupé par le gouvernement Belge qui le transforme en hôpital.

La grande salle se trouvant à l'arrière du bâtiment est détruite par les bombardements de 1944 .

Une refonte et un agrandissement des bâtiments à l'arrière eurent lieu entre 1976 et 1978.


Le Havre franklin (5)Le cercle Franklin lors de son 70ème anniversaire en 1965.
(collection Alinand)


 

Le Havre franklin (3)La gravure de l'inauguration du cercle Franklin, janvier 1876.

 


Le Havre franklin (4)Un rassemblement au début du XXè siècle, dommage que la carte postale ne précise pas son objet !

 


Le Havre franklin (2)L'aspect du bâtiment en 2011

 


Le Havre franklin (1) Un rassemblement avant le départ en cortège dans les rues de la ville en 2010.

*************************

De la part de l'ami JPS, voici une représentation de le salle disparue lors des bombardements. Merci jean-Pierre.

 

ANCIENNE SALLE FRANKLINUne grande salle de réunion si l'on en juge par la taille des personnages.

 

 

______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci de votre visite.

 


Commenter cet article

JMH 27/11/2011


Bonjour


Voici un lieu symbolique et qui a relativement peu changé. Il mériterait une meilleure mise en valeur. Des plantes et un espace piétonnier plus important seraient bienvenus. Le cercle Franklin
pourrait faire partie d'un circuit touristique du patrimoine du quartier du Cours de la République mais à force de détruire certains éléments ( prison...), ce serait difficile. Il reste encore
les Douanes et la caserne des pompiers dans le secteur par exemple. A bientôt.


 


 

Armide+Pistol 27/11/2011


Une maison mythique si l'on en juge. Les drapeaux lui donnent vie et couleur !

buddy2259 27/11/2011


Bonjour Dan,


Toute personne qui remonte le Cours de la République ne peut éviter de tourner la tête "vers la gauche"..et oui afin de pouvoir apprécier cette très belle construction que tout
le monde appel aujourd'hui la maison des syndicats.


Félicitations pour ton reportage et les  superbes vues de l'édifice,perso la première photo est vraiment magnifique!


Bon dimanche et mes amitiés à l'ami Nicéphore!

phyll 27/11/2011


salut les blogopotes,


et oui, face à cette maison symbolique, je revendique une mauvaise nuit, d'où ma présence "si tôt" en ce dimanche matin !!!


je connaissais un peu l'histoire de ce cercle où j'ai eu mes premiers contacts syndicalistes en 1969 !... et en bon Havrais, on dit tout simplement "aller à Franklin" !!


bon dimanche venteux


à+ !

Bontonnou 27/11/2011


Bonjour à tous


pour moi cela evoque surtout la salle de concerts sur le coté à l'epoque ou l'on  a peu de conscience politique (ptits cons, pensenaient qu'a s'amuser lol)


et aussi quelqes rencontres sportives


bon dimanche à tous


J.Paul/Claymore


P.S quelle mine d'or, mais ou trouvez vous tous ces documents


 

Otto Graf 27/11/2011


Il y a 3 étapes dans l’histoire architecturale du Havre.


Une a disparu, celle de la fondation de la ville.


Une 3 ème l’a remplacée, celle de Perret.


La seconde qui se concentre sur la 2 ème moitié du XIX ème Siècle, période de grande expansion de
la ville,  ne peut pas être présentée comme modèle touristique puisqu’elle correspond à cette époque de très mauvais goût propre à la III ème
République pour ses immeubles officiels, avec en parallèle un habitat immobilier médiocre, sauf quelques exceptions (maison Courant, par exemple). La sociologie n’est pas un thème
touristique.


Non, je crois sincèrement que l’intérêt touristique se situe ailleurs, et il y a
matière.


Otto G.

l.pere cantoche 27/11/2011


Cher Daniel, un petit boujou en passant rapidement pour te dire que de ma destination Antillaise j'ai lu tes deux derniers articles, Monoprix et celui-ci... je ne suis pas trop sur les blogs, ces
jours-ci... je suis certain que tu comprendras que je previlegie le rechauffement de mes vieux os, les accras et le ti-punch et que tu ne m'en voudras pas... je voulais reagir sur cet article
connaissant ton attachement aux lutters ouvrieres... comme lu sur un commentaire precedent le " p'tit con " issu d'un milieu dit ' favorise ' ne voyait dans sa jeunesse " doree " dans ce centre
Franklin que la maison abritant le diable... mais heureusement mon mariage, mon parcours professionnel, et les merveilleux potavrais rencontres sur le tard m'ont donne une autre approche du sujet
un grand respect pour les luttes ouvrieres sans lesquelles de grands acquits sociaux ont ete obtenus y compris pour le p'tit con evoque au debut de mon commentaire... donc un grand merci a tous
ceux et toutes celles qui se sont battus pour obtenir la dignite... bonjour a tous les Amis qui passeront ces jours-ci sur ce superbe blog

geo 27/11/2011


Ce batiment mériterait un meilleur traitement, un ravalement de façade et surtout une amélioration de sa partie arrière.

l'pere cantoche 27/11/2011


ERRATUM :


Naturellement il convient de lire :


Sans lesquelles ces acquits sociaux n'auraient pu etre obtenu...

marc georges 27/11/2011


Bonjour,


Pas mal débordé ces temps-ci et je ne fais seulement que de rentrer. Très heureux que tu consacres un article au Cercle Franklin où les plus vieux se souviennent d'y avoir vu des chanteurs
(Berthe Sylva entre autre) et pas mal de groupes de Rock parfois débutants. Il y eu aussi beaucoup de théâtre et c'était du théâtre engagé (je ne donne pas la direction vous avez deviné), j'ai
retrouvé la trace du passe de la pièce "BAGNE D'ENFANTS". Lors d'un travail sur les grèves de 1922, une dame m'avait raconté qu'elle chantait sur scène tous les dimanches avec d'autres enfants,
un béret rouge sur la tête.


La fin de cette forme de théâtre - à une exception près avec la reprise de "BOULEVARD DURAND" - arriva en 1981 où fut joué la pièce d'Yvon Bister "UN ETE HAVRAIS" sur justement les grèves de
1922. J'étais dans la distribution et j'étais très heureux de me retrouver sur une scène havraise, ce qui depuis n'est plus arrivé très souvent (on s'en fout un peu car il y a d'autres théâtres
dans d'autres villes).


Il ne faut pas oublier que cette grève fut très dure, dura près de trois mois (le gouvernement avait décidé de diminuer les salaires d'un tiers - ne l'ébruitons pas cela pourrait donner des
idées à serins) et fit quatre morts, quasiment devant Franklin justement. Dans cette grève solidaire, les militaires tournèrent la crosse et refusèrent de tirer sur les grévistres (Salut à vous
braves soldats du.....), ce sont les Brigades Mobiles qui chargèrent, les manifestants qui en réaction coupèrent les jarets des chevaux pour faire tomber les cavaliers.


Les noms de ces quatre morts sont à l'intérieur de Franklin et je me suis toujours demandé pourquoi la plaque n'était pas sur la facade, si certains d'entre nous ont réussi à avoir une retraite
"au bon moment", c'est partiellement de la graces à ces quatre victimes. Alors, aujourd'hui remettre en cause tout cela, c'est quelque peu - passez moi l'expression - cracher sur leurs cadavres.


Lorsque l'on parle de Franklin, on nous évoque souvent des chanteurs de rue le dimanche matin.


FRANKLIN fut aussi un haut lieu de la résistance. C'est peut-être le lieu le plus chargé d'histoire de notre ville, alors l serait bien que la ville lui rende hommage (effectivement un nettoyage
de la façade ne serait pas inutile.


A quand un BOUQUIN sur l'histoire de Franklin.


Cordialement,


Marc.

jeanpaul76 27/11/2011


Ohé camarades


Un lieu un bâtiment surtout un nom un endroit de réunions de décision de la classe ouvrière et surtout détesté des patrons de toute évidence Franklin est le point retenu sans l'ombre d'un doute
quand on parle de Franklin on le situe bien au rond point il n'y a pas d'ambiguïté, pour ma part, je nais jamais mis les pieds à l'intérieur sauf la salle d'exposition annuelle des peintres
ouvriers .
Comme le dises si bien JMH une remise en valeurs de cette place je l'espère j'ai cru comprendre là où passe le tramway on fait du beau
J'aime bien la remarque de l'ami Buddy tourner la tête "vers la gauche"...heureusement non je taquine, pas de procès ...
Bon je vais conclure l'article va certainement susciter d'innombrables anecdotes


Merci vous deux et Bon   dimanche

marcopolo76 27/11/2011


Bonjour Dan


Un lieu qui reste un symbole pour la ville mais qui mériterait mieux au niveau d'un "relooking "...!


De plus , il m'appartient pas au site qui sont visités ...?!


Sinon, pour moi il reste un souvenir  d'une rencontre entre toi et Phyll pour une exposition de peintres et sculpteurs ..


A+

boboce 27/11/2011


J'étais en train de me dire, en regardant la première photo, est ce bien le batiment auquel je pense. Et bien oui. C'est dingue de s'apercevoir qu'un si beau batiment, peut paraitre aussi banal
lorsque l'on est à côté. Et je ne suis pas le seul, vu le nombre de commentaires partisan d'un léger ravalement.


 


Bonne soirée


A+

Reveillematin 27/11/2011


Le bien-être moral, intellectuel et sportif de la classe ouvrière et des travailleurs en général : nous avons beau être au 21ème siècle, il y a encore beaucoup à faire dans ce domaine. Merci de
nous rappeler les objectifs et la profonde signification du cercle Franklin !


Bonne soirée DAN !

eva baila 27/11/2011


Un bâtiment qui est resté intact ! formidable ! Sur la 1ère photo, on voit trois voitures bien sympathiques !!! 

UnHavrais 27/11/2011


Bonsoir Dan !Un bon ravalement de façade, changer les fenêtres, aménager une belle Place, avec, pourquoi pas, une statue représentant la fraternité entre les Hommes, et cette endroit aura un tout
autre intérêt ! Sans oublier de rénover la salle Franklin, bien laide aujourd'hui ! 

Claude 28/11/2011


Ah...! FRANKLIN,  quel salarié ne s'est pas rendu au moins une fois dans sa vie devant ce batiment pour y prendre le départ d'une "manif" pour une
revendication sociale...?? ( qu'il lève le doigt ) .


Pour moi à part ce côté "citoyen", c'est toute une partie de mon enfance qui est liée à ce lieu pour d'autres raisons puisque je suis né (et j'ai déjà eu
l'occasion de le dire ici) dans cette rue Fontenoy au bas de laquelle se trouve "FRANKLIN" et les jardins autour nous servaient à tous les garnements du quartier de terrain de
jeu.


Des jardins direz vous , en réalité un bien grand mot puisque de jardins il ne restait plus grand chose la guerre était passée par là....Si ce n'est un
terrain occupé par une multitude de petits cabanons qui servaient de "celliers" comme on disait aux riverains le tout quand même entouré d'une grille que j'ai connue (Hé oui) et d'ailleurs cette
grille on la devine sur la 3ème photo ainsi d'ailleurs que les arbres du "parc". (étant bien entendu que je n'ai pas connu ce lieu à l'époque de cette 3ème photo quand même pas) mais dans
l'immédiat après guerre.


Je me souviens des ruines de la salle de sports ( gymnastique et autres ) à l'arrière du batiment principal et j'ai aussi en mémoire la contruction de cette
nouvelle salle où on peut admirer tous les ans les oeuvres de nos "Artistes ouvriers" Dan tu vois ce que je veux dire bien sûr.


Dans cette même salle où se sont tenus combats de boxe et de catch, j'ai aussi eu l'occasion d'assister à des "arbres de Noël" de l'association des Bretons
du Havre et à des opérations "Bric à Brac".


Puis ensuite ce fut la construction des autres bâtiments annexes pour y loger les sièges des autres syndicats....Car il faut le rappeler "Franklin" c'est
bien la maison "des syndicats" et non pas seulement le siège de la CGT.


Franklin abrite aussi les permanences d'organisations d'anciens combattants.


Voilà ce que je peux dire au sujet de ce "haut lieu" de la lutte sociale au Havre et qui sera encore hélas le témoin des ces luttes dans les temps à
venir...!!


Bonne nuit à tous  car je m'apperçois qu'il est minuit passé .


 

Pierre 28/11/2011


Un bâtiment qui n'a pas changé. Ca ce fait rare dans cette ville :)
Je pense que je n'ai pas été dans ce coin. Comme quoi, j'ai encore des bornes à faire pour tout voir.

Didier 28/11/2011


J'fais l'impasse sur le lieu de rassemblement des manifs, Franklin, ce nom résonnera encore longtemps pour tous les amoureux du rock, qu'ils soient français ou anglais ou pas.Malheureusement ce
nom était associcé à un son qui lui a définitivement disparu avec sa scène, car c'était un emblème du rock français, un rock avec un son, un rock avec une âme, une âme avec un coeur, et ce coeur
était havrais. Quelque fois on s'affole à voir disparaitre un mur de briques, un pan de l'histoire et du patrimoine havrais, en perdant Franflin comme scène rock, le havre a perdu la moitié de
son histoire, et ce n'est pas un dock vauban qui lui redonnera vie.

GL 28/11/2011


Un bâtiment qui n'est pas anodin pour les ouvriers en lutte.


Il a été relativement bien conservé, mis à part les fenêtres alu qui choquent.


La première photo est un condensé d'une époque où il y a encore plus de deux roues que de quatre.

Kiminou caroline 28/11/2011


Eh bien je commence bien ma journée avec tout ce que j'ai appris sur la lutte ouvrière havraise me permet de ranger les récits de Ruquier dans une histoire. Alors tu connais à aller à Franklin ?


Merci de ce partage j'ai toujours l"'impression de m'enrichir après une visite chez toi, la richesse des commentaires est unique en son genre. çà continue de m'emerveiller c'est le seul blog sur
lequel la lecture des commentaires est plus longue que celle de l'article.


Bonne semaine


CaroLINE

louis 28/11/2011


Enfin  ! On parle des ouvriers ici !!!


Personne ne sai tquel est  l'évènement sur la photo ? Un mariage ? Une manif CFTC (il y a peu de monde) ou une réunion des Pentecotistes qui fréquentent ce lieu ? Oui j'ai enquêté !

Papy Scham 28/11/2011


Bonsoir Dan


"Bourse du travail", "Maison des syndicats", des dénominations de lieu de départ pour les manifs qui avaient cours dans toutes les grandes villes. Maintenant ce ne sont plus que des sièges de
permanence de syndicats. Et les rassemblements ne sont plus les mêmes.


La première carte postale est géniale.  J'ai pris un coup de jeune ?


Bravo pour ce "bout" de l'histoire havraise. ;-)


Bonne soirée.

Jeff 28/11/2011


Encore un haut lieu du monde ouvrier et syndical que ce quartier Danton. Comme à votre habitude vous faites ici une évocation interessante du Cercle Franklin, qui accueillait aussi les réunions
des sociétés de mutuelles ouvrières Havraises. Le livre de Pierre Ardaillou "Les Républicains du Havre au 19ème siècle (1815-1889)" constitue un complément interessant à votre article, qui
aiguise, comme tous ses précédents, notre curiosité. Bonne fin de journée. Jeff

Mousse 28/11/2011


Bonsoir cher Dan,
Je suis de nouveau sous le charme de tes belles cartes. Je ne savais pas que le gouvernement Belge avait été dans ta ville.
Je trouve que le bâtiment n'a pas trop changé.
La photo de 1965 qui n'est pas si vieille que cela, me donne un drôle d'effet, quel changement dans nos vies sur 46 ans, c'est affolant, les voitures font d'un démodé.
Les cartes plus anciennes, me choquent moins.
Bref, j'ai passé un bon moment chez toi comme chaque semaine.


Merci pour ce joli billet.


Je te souhaite une très bonne semaine.


Je t'envoie mes amitiés.

MARRAINE 28/11/2011


franklin !


      c'est tout un symbole !!! je me rappelle de mai 68   ma belle mère nous a dit qu 'au cours des défilés après la 1ère guerre lors des manifestations les
gens mettaient des matelas aux fenêtres pour "parer" aux jetés de pavés que lançaient les  manifestants  ....


 


 

louis 29/11/2011


Petit irrévérencieux, je parlais de la troisième carte postale dont personne ne sait rien. Ca va chier quand on va débouler chez vous !!!

Ships-lover 07/12/2011


Voila un documentaire nous disant encore une fois les informations de cette maison des syndicats. Merci de l'info l'ami

jps 09/12/2011


Franklin !! à deux pas de là où ma jeunese s'est écoulée presque paisiblement..car à l'époque nous disions tout simplement Franklin sans plus de précision..le cercle bien connu des ouvriers et
encore plus des syndiqués..Franklin et ses distributions de prix d'école, d'arbres de Noël de AFLDH (association des fêtes et loisirs de la douane du havre), de concerts de rock (Ange,
J.Thunders, Died pretty, Ti Bob et autres groupes havrais, etc), de galas de boxe, de conventions de disques, du salon des peintres ouvriers..tout bon havrais qui se respecte connaît la salle
Franklin car sans être un quartier ou une adresse, on sait le situer..J'ai cherché quelques renseignements sur cette salle mais peu de photos même dans cité magazine..j'ai bien trouvé une photo
que je t'envoie sous peu et tu me diras si c'était la grande salle dont tu parles..Mon père m'a raconté un jour que son père, qui était gendarme à Montivilliers, avait chargé à cheval, sabre au
clair, les ouvriers grévistes en 1936 et cette même année dans un autre secteur du Havre, les ouvriers l'ont désarçonné et balancé dans un bassin, dis donc ça rigolait pas les jours de grève à
l'époque!! symbolique à jamais ce bâtiment cossu.. je ne devais être bien loin le jour de la dernière prise de vue puisque présent parmi les nombreux manifestants..Le 13 décembre, un mouvement de
contestation est prévu mais le RDV est devant le pasino de merde..Tous dans la bataille, on va mitrailler mais numériquement !!


amitiés syndicales..

B58 25/01/2012


Bonjour, en cherchant une vidéo sur l'Ile de France, j'ai de suite reconnu le cercle Franklin après l'avoir vu dans cet article. Donc voic,i le lien pour le voir en 1954, en plein coeur de
revendications des marins.


 
http://www.criticalpast.com/video/65675024248_French-ships-Idled_SS-Antilles_SS-Liberte_SS-Ile-de-France_Maritime-seamen 

Pour ce qui est de votre ami qui cherche des informations sur les séances de cinéma au casino, il ne m'a pas encore contacté mais comme vous m'avez prévenu, j'ai ainsi pu commencer à rassembler
ce que j'ai à ce sujet.